lundi 29 octobre 2012

Le Louvre : actualité monumentale ! (super cadeau inside)

Le musée du Louvre est un lieu qui évolue sans cesse. Entre expositions nouvelles, ateliers, animations, concerts, il est possible de s'y rendre encore et encore sans voir la même chose. Je ne compte plus le nombre de fois où nous avons franchi cette pyramide des arts pour aller découvrir un peintre, une oeuvre dans l'immensité de culture et de trésors que ce lieu propose.



Portrait de Bindo Altoviti, Washington


Notre dernière visite : l'exposition Raphaël, les dernières années. 
Je vous recommande cette exposition car il y a de nombreuses oeuvres présentées qui sont conservées en Italie, en Espagne, c'est intéressant de pouvoir les admirer les une à côtés des autres. La scénographie est très claire et particulièrement didactique. En tant qu'adulte on peut regretter qu'elle ne soit pas un peu plus longue mais pour les enfants c'est parfait. Le bestiaire animalier est assez souvent représenté pour intéresser les plus jeunes. Juste un bémol, la salle avec les différentes Vierge à l'enfant plus sublimes les unes que les autres auraient mérité un espace qui soit un peu plus clos et non pas un carrefour. J'aurai aimé pouvoir m'installer sur un banc au centre et les admirer plus posément.
L'accès en poussette pour cette exposition est très facile.
A ne pas rater, c'est jusqu'au 14 janvier et mieux vaut réserver car même un lundi matin à 10 heures, il y avait beaucoup de monde.


La vierge aux candélabres, Baltimore

Durant les vacances de la Toussaint, le musée propose des concerts à l'auditorium et des ateliers pour les enfants. Par exemple, Mercredi 31 octobre, on peut noter la projection des Contes de la mère Poule : plusieurs court-métrage inspirés par les Contes de la mère Oye de Perrault, de cinéastes iraniens. Pour les enfants à partir de 3 ans.

N'oubliez pas également les "spots familles", ces visites où un animateur explique à vos enfants comment regarder une oeuvre d'art tout en s'amusant, ou les ateliers autour d'une oeuvre ou d'un thème pour les petits à partir de 4 ans.

A tout moment de l'année, le Louvre est un lieu qui peut vous sauver de nombreuses après-midis pluvieuses ou de nombreux "je ne sais pas quoi faire".
Avec de jeunes enfants, la visite ne peut durer plus d'une heure, une heure trente pour les plus habitués.  Pour les emmener voir toutes les merveilles de ce lieu, il faut donc y retourner de nombreuses fois, d'où l'intérêt de la carte Louvre famille.

Les principaux avantages de cette carte :

  • accès illimité et privilégié (coupe-file) aux collections permanentes pour 2 adultes et 3 enfants. A noter que les adultes peuvent très bien aller seuls au musée avec celle-ci.
  • Tarifs réduits et accès privilégié pour les ateliers et visites guidées (-30%)
  • accès gratuit à l'auditorium pour la production jeune public.
  • un abonnement au magazine Le Petit Léonard. Cette revue d'art pour les enfants est vraiment très bien faite et à la maison c'est toute la famille qui la lit.




Pour connaître tous les autres avantages, rendez-vous sur le site. Prix de cette carte 80 euros.

Aujourd'hui, le musée du Louvre offre une carte à l'un d'entre vous. Pour gagner ce joli cadeau, il suffit de me dire en commentaire quelle oeuvre du musée votre enfant ou vous même préférez ou celle que vous souhaiteriez lui faire découvrir en priorité.
Tout relais sur facebook, twitter, blogs, hellocoton, musées nationaux ou parisiens, à l'office du tourisme de Paris, devant un car de japonais... donne droit à une chance supplémentaire.
Les participations ne donnant pas une adresse mail valide me permettant de vous contacter facilement ne seront pas prise en compte. Vous avez jusqu'au 4 novembre 2012, 23 heures 59.

Bonne chance et bonne visite à ceux qui vont profiter du musée pendant les vacances.




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 26 octobre 2012

Le grand studio des Ursulines et le Petit gruffalo

Le studio des Ursulines est une salle de cinéma mythique. Elle fait partie de ces lieux parisiens dont on aime raconter l'histoire.
Ouverte en 1926, elle est créée pour devenir une salle projetant un cinéma d'avant-garde, une pionnière dans les salles d'art et d'essai. Encore aujourd'hui, elle mise sur un cinéma de qualité et une programmation exigeante. Ce sont les même critères qui guident le choix des affiches destinées au jeune public.


Crédit photo : Hôtel Charme Notre-Dame


BB-Good :

Proposant assez fréquemment des films adaptés aux tout-petits, il y a des chances pour que ce soit dans cette salle que votre enfant voit son premier film. Elle est d'ailleurs parfaite pour cela car la salle est plutôt petite, les enfants ne peuvent pas se sentir perdus. Les toilettes sont facilement accessibles ce qui est très pratique avec de jeunes enfants.

La présentation orale de la séance et le petit mot sur le film donne un visage humain au cinéma et ravie les plus jeunes également.
Parfois des ateliers créatifs sont organisés après la séance, c'est très sympathique cela permet aux enfants de continuer à profiter du lieu et de s'immiscer un peu plus dans l'univers du film qu'ils viennent de voir.


BB-Bad :
La pente de la salle n'est pas idéale pour que les plus petits puissent bien voir. Le Môme a passé la séance sur mes genoux mais c'est peut-être aussi parce qu'il avait un peu la frousse ! Sinon avec un manteau sous les fesses, le tour est joué.

Crédit Photo : BoboGEO


Maman-Good
Une programmation riche pour les parents également. De quoi avoir envie de réserver une babysitter pour passer une soirée en amoureux devant un bon film. L'entrée du cinéma a été entièrement restauré, plus spacieuse et plus claire vous pouvez tout à fait trouver un petit coin pour garer Mme Ma Poussette.
Côté tarif, les prix sont un peu plus bas que dans les grands complexes (7 euros 90) mais cela vaut surtout le coup si vous prenez une carte d'abonnement (la place est alors à 5 euros 40). Celle-ci coûte 11 euros valable un an pour 2 personnes.

Maman-Bad
Côté confort ce n'est pas celui des grands multiplexes pour vos fesses mais le charme du rideau rouge qui cache l'écran le fait oublier !



Le petit Gruffalo : (film vu à cette occasion)

Film de Johannes Weiland et Uwe Heidschötter


L'histoire 
Suite à sa mésaventure avec la grande méchante souris (Gruffalo, sorti en 2010), le Gruffalo a interdit à son fils, le petit Gruffalo d'aller dans les bois très profonds. Il ne faudrait pas qu'il rencontre cet animal terrifiant, aux dents gigantesques, à la queue très longue, aux yeux cruels et aux moustaches très dures comme de l'acier. Mais depuis quand les enfants obéissent à leurs parents ?

L'avis du Môme : 
Il a beaucoup aimé, même s'il a eu un peu peur notamment du serpent. Il n'avait pas vu le 1er et cela ne l'a pas du tout empêché de profiter de cet opus. Il a bien compris l'histoire et a souvent ri.
Il a bien suivi les trois courts métrages qui précèdent le film, toutefois il avait surtout hâte que le Gruffalo apparaisse et surtout la très grande méchante souris. Il est à un âge où il aime beaucoup se faire peur. La confection d'un masque de Gruffalo a eu un beau succès et fut une excellente manière de conclure l'après-midi, même si après il a fallu qu'on fasse semblant d'avoir peur...


Mon avis :
Gruffalo est un joli dessin-animé qui aborde le thème de la peur avec beaucoup de poésie et de finesse. Les dessins sont très bien faits et tout à fait adaptés aux jeunes enfants. Le format de 30 minutes est très bien pour les premières expériences cinématographiques. J'avoue avoir craqué pour le petit Gruffalo qui est vraiment tout mignon surtout quand il se blottit dans les bras de son papa ! (Encore les hormones de grossesse, vous croyez ?)


Alors les poussettes, roulez jusqu'au Studio des Ursulines, au 10, rue des Ursulines dans le 5ème arrondissement ou dans toutes les bonnes salles qui programment l'histoire de ce monstre si attachant qu'est le petit Gruffalo. Voilà une idée pour les journées froides et pluvieuses des vacances de la Toussaint, si vous en cherchez d'autres, n'oubliez pas de piocher dans le fouillis du jeudi de cette semaine. D'ailleurs le Studio des Ursulines fait partie des salles qui participent à Mon 1er Festival, une autre occasion d'aller découvrir ce lieu mythique.


Un grand merci à Maman, on bouge, chez qui j'avais gagné les places et je vous invite à lire son avis.
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 25 octobre 2012

Le fouillis du jeudi : 14 idées pour 2 semaines de vacances !

Deux semaines sans réveil pressé, sans "où est ton sac à dos",  ni "finis vite ton petit déj..." !
Deux semaines de vacances ! Autant dire qu'on va en profiter surtout que les vacances de la Toussaint ont ceci de précieux :  il n'y a pas une fête tous les 3 jours, comme ce sera le cas à l'époque de Noël !
Alors avant l'overdose de fois gras et de chocolat, je vous propose des idées pour une overdose de sorties pour profiter de vos enfants !


Les vacances durent deux semaines alors voici 14 idées originales pour vous occuper !

  • Des vacances à l'Ecole avec Corolle



Sur vos agendas réservez pour vos 3 ans et plus, le mercredi 7 novembre. 
A cette date, ce sont les désormais célèbres ateliers Corolle. Le thème de l'année est l'école. Je vous invite à lire le récit de Carole dont la fille l'a testé au mois de juin. Ca donne envie, non ?
Attention, les inscriptions sont limitées alors à vos claviers lundi 29 dès 9 heures sur le site de Corolle.


  • Pour un Noël au mois d'Octobre, direction Kid Expo 
Pour sa 6ème édition, Kid Expo propose un programme très alléchant. Ce salon du jouet a lieu du samedi 27 au mardi 30 octobre.
Au programme, une exposition de cabanes, une tour de spéléologie, un jeu de piste pour ne rien rater et surtout toutes les nouveautés que vos enfants pourront tester avant de les noter sur leur liste de noël !
Une piscine est même montée sur place avec de l'éveil aquatique, de la natation synchronisée... et la présence exceptionnel ce week-end de Frédérick Bousquet.


Grâce au Môme, je suis forcée de m'intéresser aux dinosaures et de ne plus me limiter à Denver ! Alors pendant ces vacances, impossible de rater la nouvelle exposition du jardin des Plantes : Dinosaure, la vie en grand. Elle retrace la vie des sauropodes, ces herbivores qui étaient hauts comme 4 bus ! Les petits pourront découvrir ce qu'ils mangeaient, comment ils se déplaçaient... et il sera même possible de toucher à des os de dinosaures !
Pour les fans de grosses bêtes, rendez-vous à la grande galerie de l'évolution.

  • On se fait une toile.
Direction une des 10 salles de cinéma qui participent à Mon Premier Festival. Cette 8ème édition se déroule du 31 octobre au 6 novembre et propose des séances de cinéma pour les enfants à partir de 2 ans. Toutes les séances sont au tarif unique de 4 euros. Au programme, une mise en valeur des productions jeune public japonaises, des avant-premières, des ciné-concerts... un joli programme pour trouver de quoi s'occuper malgré le temps maussade qui semble nous être promis.


Pendant les vacances et ensuite le dimanche (excepté le 1er de chaque mois), des animateurs attendent gratuitement et sans réservation les enfants dans 4 endroits du musée pour leur proposer des astuces pour découvrir des oeuvres en s'amusant. Cette manifestation a lieu entre 14 et 17 heures, pour en profiter rendez-vous Cour Marly pour les sculptures, Cour Khorsabad pour l'archéologie orientale,  Salle du Nil pour l'Egypte, Salle Besteigui pour les peintures.
Petit teasing pour les fans du Louvre, rendez-vous lundi sur ce blog pour un joli concours et beaucoup d'actualités sur le musée.

  • On fête halloween !
Deux idées pour fêter cette fête anglo-saxonne. 
Le dimanche 28 octobre, le Hard Rock Café propose un petit déjeuner (de 9 heures à 12 heures) sous forme de grand buffet avec au programme maquillage, dessin sur citrouille, concours de déguisements, bonbons, friandises... Prix : 21 euros pour les adultes et 8 euros pour les enfants qui repartiront avec une surprise.



 Une mère, une fille propose de nombreux ateliers sur ce thème : fabrication d'un chapeau de sorcière, cuisine, masque... il y en a pour tous les âges et tous les goûts !
A noter que d'autres activités Halloween sont proposés entre autres : aux 400 coups, au Jardin d'acclimatation... les deux grands parcs d'attractions Disneyland Paris et Astérix ont aussi des animations et des décors très réussis sur ce thème.

  • Du théâtre pour les grands, les petits et les minus !
Plusieurs pièces toujours à l'affiche ont été présentées sur ce blog ces dernières semaines, pour les lire, je vous invite à consulter la rubrique Ma poussette au théâtre. Mis à part celles-ci, les théâtres suivants ont des productions de qualité qui souvent s'adressent à un public très jeune : Aktéon, La Folie Théâtre, Marsoulan, L'Essaion, les 3 chardons...
A noter que Le Poussette café programme le samedi 27 octobre, un spectacle pour les petits à partir de 9 mois : Doudou. Un spectacle de marionnettes qui raconte la naissance de doudou. (19 euros pour un parent et un bébé, 5 euros pour la personne supplémentaire)

Ce restaurant baby et kid friendly dispense des ateliers créatifs très originaux et ce quasiment chaque jour des vacances. Emmenez vos enfants réaliser un mobile, un masque, un plateau en mosaïque et même des toupies de légumes ! Qui sait si c'est eux qui les cuisinent, ils voudront peut-être bien les manger ?


  • Photographier vos enfants comme des pros au Petit Bazar 
Voilà un atelier qui va séduire les parents et les enfants. Avec un formateur, vous apprendrez à faire de jolis portraits de vos bambins : le bon moment, la gestion de la vitesse, de l'exposition... et à la fin repartez avec un bon pour un tirage grand format de votre oeuvre ! L'atelier a lieu le samedi 3 novembre de 11 heures à 12 heures 30, coût 40 euros.

  • Danser sur Abba au Jardin d'acclimatation
La célèbre Anna Scott propose des cours à partir de 3 ans pour apprendre les pas de la comédie musicale Mamma Mia. Une bonne raison pour aller découvrir la scène du théâtre tout neuf dont s'est pourvu le jardin. 

  • Tous sur un poney 
Jusqu'au 11 novembre, direction le Parc de Choisy pour faire un baptême à dos de poney (à partir de 3ans, gratuit). L'occasion aussi de découvrir l'univers des chevaux, les soins qu'il faut leur apporter, les métiers...

  • Autour des contes : on lit et même on écrit !
Pour les enfants qui aiment les livres, direction la librairie Jeux Lis Là pour les ateliers : contes (à partir de 2 ans) et Jardin d'auteur (à partir de 3 ans). Lors de ce dernier, les petits sont invités à réaliser leur propre livre.


La Maison des Contes et des Histoires organise aussi des ateliers autour des livres et des histoires pour les enfants. L'occasion également d'aller découvrir leur nouvelle exposition : L'amour se conte et se raconte.


  • A la découverte de Léonard de Vinci : un savant hors pair !


La Cité des sciences et de l'industrie ouvre une nouvelle exposition consacrée au célèbre peintre. Elle donne à découvrir les grands projets et études scientifiques de ce génie à travers les maquettes de ses machines. Voilà qui plaira à vos inventeurs en herbe ! 
N'hésitez pas à jumeler la visite avec la Cité des enfants.

Voilà une idée très originale qui mêlera mélomanes et travailleurs manuels. L'Institut finlandais propose aux petits de 3 ans de confectionner leurs propres instruments de musiques à l'aide de deux artistes contemporains. Prix : 5 euros.
A noter que ce lieu organise très souvent des activités très intéressantes, à surveiller.





Alors qu'est-ce que vous faites pour les vacances ?

Si vous avez d'autres suggestions, n'hésitez pas à les partager en commentaire !

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 24 octobre 2012

A l'ouest, du lego ! (les jeux sont faits #6)

Le premier legostore parisien (enfin presque, il est à Levallois) a ouvert ses portes à So Ouest, le nouveau centre commercial.  Ce sera donc tendance d'en réclamer au Père Noël cette année.
Les legos, j'y ai joué, tu y as joué, il/elle/on y a joué, nous y avons joué, vous y avez joué, ils/elles y ont joué... et aujourd'hui nos enfants y jouent !




Quand on sait que la première brique lego est créée en 1949, on se dit qu'en fait Papy aussi devait sûrement y jouer et qu'il va donc être capable à Noël prochain de monter le vaisseau Star Wars du grand pendant que vous savourerez tranquillement votre champagne.


Jeu intemporel par excellence, c'est aussi un jouet qui a la vertu de plaire aux enfants autant qu'aux parents. Mon fils est tellement doué dans la construction des ponts et des escaliers que je suis dorénavant persuadée qu'il fera l'Ecole des Mines ou gagnera la médaille de Fields. Comment le votre aussi ?

Pour les petits, le nom de code de cet outil qui fera d'eux des mathématiciens hors pair, c'est DUPLO.

Dans cette collection, je vous conseille les jeux : Apprendre à construire. Ces boîtes contiennent des fiches pour aider à construire : un bateau, une maison, une grue... les enfants peuvent s'en servir comme base par exemple.

L'avis du Môme :
il passe des heures à y jouer et si on lui demande ce qu'il fait, la réponse est clair : il construit ! Il aime s'essayer à faire des tours qui ressemblent davantage à celle de Pise qu'à celle d'Eiffel.
Nous lui avons acheté une planche de base pour l'aider à faire des constructions les unes à côtés des autres, il a ainsi fait une école complète avec même le bac à sable... Les legos Car's sont également toujours de la partie, aujourd'hui le monde n'est plus capable de tourner sans Flash, Martin ou Luigi.
Il aime aussi beaucoup jouer ensuite avec ses constructions, il s'invente toute une histoire où viennent parfois se mélanger des jouets très différents !



Mon avis :
J'aime beaucoup l'idée des fiches car elle permet de leur apprendre une notice de construction ce qui est ensuite le principe des legos. Elle ne freine pas du tout l'imagination par contre elle met les parents à contribution.

Prix : à partir de 20 euros selon les sites

Legos à Paris :
C'est la grande nouveauté : le legostore à So Ouest à Levallois, le 1er en France.


Le Môme a adoré les tables avec les legos à dispositions, il a même eu du mal à les quitter. La décoration tout en lego (même les lampes) et en couleur est des plus sympathiques.  Tous les modèles possibles sont proposés à la vente et les bacs de pièces indépendantes : des têtes, des briques, des accessoires de toutes les tailles et toutes les couleurs.


Par contre, il fait vraiment très chaud dans la boutique comme dans tout le centre commercial d'ailleurs.
Attention d'après l'expérience de Sandra (son fils a tout de même eu un anniversaire lego) les prix sont plus élevés qu'ailleurs.

A noter que ce nouveau centre commercial possède un espace de change sublime, spacieux avec un point d'eau et même un joli mobile ! Little Marmot a apprécié ce geste.
Pour les plus grands, des petits toilettes à leur taille sont prévus et le centre possède aussi un lieu plus calme pour les mamans allaitantes (non testé). Un service de dépannage permet d'acheter couches et petits pots à l'unité.
Les poussettes y ont de nombreux accès privilégiés et il est même possible d'en emprunter.



L'histoire de la marque Lego est une histoire de famille, celle des Christiansen, aujourd'hui il me semble que c'est aussi de nombreuses sources d'histoires dans toutes les familles, non ?
Chez vous aussi la petite brique a un grand succès ?



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 22 octobre 2012

Chez la reine, les filous sont rois

Les cafés conçus pour les bébés, sont des lieux formidables, je suis de celles qui les vénèrent. Toutefois, il n'y en a pas partout et parfois on a envie d'autres choses. Cafés Filous propose de transformer pour une heure ou deux un endroit en lieu kid friendly, en organisant des ateliers ludiques pour les petits pour laisser aux parents un peu de temps libre. Samedi matin, chez La reine de tartes pendant que Le Môme confectionnait son robot avec Le Pater Familias, nous avons siroté notre thé.




BB-Good : 
L'atelier est excellent pour les petits. En attendant que tout le monde arrive, des coloriages sont distribués, c'est parfait pour que tout le monde s'installe dans le calme.
Il y a du matériel de qualité et beaucoup de choix : peinture, feutres, collage, découpage... ainsi chaque petit peut créer une oeuvre unique.
Pour ce samedi, les robots étaient à l'honneur. Ce thème a eu beaucoup de succès, surtout qu'en plus du décor de la petite figurine, les enfants ont conçu la boîte dans laquelle le ranger. L'animatrice plasticienne avait déjà préparé les plâtres pour gagner du temps, il y avait même des modèles de robots filles et des chiens robots. Le Môme était très fier de son oeuvre.
Le restaurant propose pour ceux qui souhaitent ensuite faire déjeuner leurs ouailles, une formule enfant à 10 euros avec une tarte salée et des crudités et un énorme cookie.


BB-Bad :
Le lieu n'a aucune infrastructure pour les tout petits, ni chaise haute, ni espace de change. On s'est débrouillé bien sûr, mais si l'atelier m'a vraiment convaincu pour Le Môme, pour Little Marmot ce ne fut pas un lieu idéal.


Maman-Good :
L'idée est très sympathique et son application aussi ! Les enfants sont tout près et en même temps bien trop occupés pour vous empêcher de savourer votre thé ! Les deux organisatrices de l'atelier ont même pensé aux parents en proposant des magazines.
La reine des tartes mérite haut la main son nom. Les tartes salées et sucrées sont extra. Les premières sont accompagnées de crudités fraîches et bien assaisonnés. Une mention excellente pour la tarte au citron meringuée, une des spécialités maison, juste un délice. Le brunch est très appétissant également avec un bon jus d'orange frais, muffins, tarte...
Les prix sont corrects par rapport à la qualité : 9 euros 50 l'assiette de tarte avec ses crudités, les brunchs  19 ou 24 euros selon si vous êtes gourmands ou très !
La décoration du lieu est très réussie entre pierres apparentes, poutres et tables de bistrot. Il y a quelques fauteuils plus confortables qui sont à recommander pour les mamans allaitantes.


Maman-Bad :
Le service est un tout petit long à l'heure de pointe.
Mme Ma Poussette n' a pas beaucoup de place que ce soit pour circuler ou se ranger, mais elle est tout de même très bien accueillie et nous avons pu la laisser déplier pour que Little Marmot puisse dormir. Le lieu est assez bruyant et ce n'est pas dû seulement à la présence des enfants, les parents aussi prenaient leur aise !
Sinon le vrai problème du lieu est le suivant, mon smartphone était très capricieux... même si au fond c'était peut-être mieux ainsi, ça m'a permis de vrais moments de pause.





Alors les poussettes, allez inscrire vos loulous pour les cafés filous et profitez-en pour vous reposer et savourer cette petite heure offerte. La prochaine session a lieu le samedi 24 novembre toujours chez la Reine des tartes, au 11, rue Boulanger dans le 5ème arrondissement,  avec un atelier recyclage, pendant que votre petit réalisera son petit chef-d'oeuvre, dégustez votre thé et surtout profitez du plaisir de le boire sans être interrompu !


Merci beaucoup à Cafés Filous pour l'invitation, Pistou le robot a trouvé sa place chez nous.


 Dernier jour, merci !

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 20 octobre 2012

B-MAX fait Ford ! (article sponsorisé)


Je n'aime pas la voiture en général, ni même les voitures en particulier. Ce mode de transport est certes pratique mais je préfère le train, le bus, le vélo ou mes pieds.
Je conduis très peu, je pense avoir fait plus de kilomètres au volant de Mme Ma Poussette que derrière un volant ces dernières années.

Pourtant lundi dernier, je l'ai joué comme Marion Jollès (et là les papas qui lisent ce blog n'en reviennent pas de cette référence... pour les autres, elle présente Auto Moto), j'ai participé à un road trip un peu particulier au volant du B-Max.
Non, le B-Max n'a rien à voir avec un Maxi-cosi, hormis quelques lettres similaires.
Il s'agit de la dernière voiture griffée Ford.

Crédit photo : Caroline du blog Pensées de ronde

Je ne sais rien sur la mécanique automobile, mais à en croire les experts, ce B-MAX semble bien doté puisque son moteur a eu le prix de moteur de l'année. Il est vrai que je l'ai trouvé plutôt silencieux, on pouvait bien entendre la radio !

Après un petit test, j'en ai déduit que cette voiture est faite pour les personnes qui manquent de souplesse, sont bordéliques, aiment donner des ordres, déjouer des complots, ont une grande poussette, une passion pour les meubles en kit ou les après-midi shopping... pour résumé, cette voiture est faite pour moi !

Pour ceux qui manquent de souplesse car :
Le B-MAX a la particularité de ne pas avoir de pilier latéral apparent (celui qui sépare l'avant de l'arrière sur le côté de votre voiture). Il est donc beaucoup plus facile de mettre un enfant ou un siège auto à l'arrière sans se cogner ou avoir l'impression de rester coincé. Bien entendu le désormais incontournable système isofixe est présent.

Crédit photo : L'argus



Le B-MAX est pour les personnes bordéliques car :
Nul besoin de mettre la clé dans le contact, l'avoir au fond de votre sac à main (ou d'ailleurs dans votre poche, alors que vous étiez sure qu'elle était au fond du sac à main...) suffit largement, il faut seulement appuyer sur le bouton power pour démarrer. Personnellement, je trouve que c'est une vraie révolution : finies les recherches des clés de voiture et les très vulgaires "Mais où sont ces xxxx de clés"
Cette voiture possède aussi un petit casier pour ranger vos lunettes et ainsi éviter de s'asseoir dessus ou de vider une nouvelle fois le sac à main après avoir enfin trouvé la clé.
Enfin j'ai aimé le petit filet au pied du passager pour ranger un magazine et éviter de le piétiner pendant le voyage.

Imagine là, tu glisses le dernier Voici

Pour ceux qui aiment donner des ordres car :
Si vous avez un téléphone bluetooth, il se connecte directement à la voiture et permet de commander oralement l'auto-radio et ce même si tu ne lui dis pas merci. A la manière de Batman qui parle à sa batmobile, on peut lui hurler dessus : je veux écouter la dernière de Thomas Dutronc et il s'exécute ! Il ne reste plus qu'à faire croire au Môme que la voiture refuse d'écouter T'choupi et c'est alors le second effet Kiss cool ! Tu peux aussi lui dire d'appeler ta copine pour bavasser pendant les embouteillages rue Lafayette !

Pour ceux qui aiment jouer les espions, déjouer des complots car :
Il y a une caméra qui permet de ne pas rater son créneau ou d'érafler la voiture toute neuve en heurtant ces maudits poteaux invisibles dans le rétro. Poteaux d'ailleurs que quelqu'un a rajouté exprès au moment où vous étiez en train de faire la manoeuvre parce que ce n'est pas possible autrement étant donné que vous aviez bien regardé. Bien sûr le petit bip vous prévient aussi au cas où !

Voici le poteau perfide que j'ai su éviter grâce à la petite caméra...


L'écran de la dite caméra



Il y a également un miroir pour surveiller les enfants à l'arrière et vous donner un sentiment de contrôle comme si vous faisiez partie à la fois de la CIA et de FBI (Jennifer Garner sort de ce corps !)

Oeil de Moscou


Pour les amoureux des grands espaces (poussettes volumineuses, virées chez les suédois ou après-midi shopping) :
le coffre est grand et par un ingénieux système de cache, il peut même s'agrandir. Aucun soucis pour y mettre châssis, nacelle, lit parapluie, transat... et votre petite valise.  Comme les sièges sont rabattables, les cartons gigantesques de ce qui sera la façade droite du prochain buffet, peuvent rentrer avec vous à la maison sans avoir besoin de refaire la queue au service livraison du magasin.



B-MAX


Cette voiture sort sur le marché à l'occasion du salon de l'automobile le 12 octobre.

Et sinon pour ceux qui se posent la question : oui elle se conduit très bien, la preuve je n'ai pas calée, personne ne m'a fait d'appels de phares, ni même klaxonné ! Et comme, nous nous l'étions promis avec mes trois compagnes de voyages : aucun piéton n'a été renversé !


Alors les poussettes, prêtes à rouler en B-MAX ?


Pour en savoir plus :
le site de Ford 
le site du B-Max


Merci à Caroline, Violette et Olivia d'avoir partagé ce road trip






Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 19 octobre 2012

Laissez parler les petits papiers !

Tous les enfants connaissent le papier. C'est le premier support sur lequel ils exercent leur créativité, leurs premiers gribouillages, leurs premiers bonhommes... C'est un support tellement courant qu'on n' y prête peu attention. Pourtant la Cité de l''architecture et du patrimoine, lui redonne ses lettres de noblesse en présentant au public Architectures de papier, des oeuvres originales et remarquables tant par leurs techniques que par leurs beautés.


BB-Good :
L'exposition est petite ce qui est très bien pour les enfants. Ils peuvent se concentrer sur les quelques oeuvres présentées. La conférencière était très bien, adaptant tout à fait son discours au jeune âge des petits présents. Elle leur posait des questions les obligeant à observer ce qui les entouraient. L'explication a duré environ 20 minutes abordant la technique et les sujets représentés. Tous les petits, ont adoré la sculpture de la bibliothèque Sainte-Geneviève dont l'intérieur s'éclaire lorsqu'on appuie sur un bouton, laissant alors apercevoir des livres bien sûr mais également des personnes.
L'atelier qui a suivi, était extra. Les enfants devaient à leur tour fabriquer "une ville" en papier.
Le Môme a choisi de réaliser une guirlande comme l'un des modèles exposés avec des maisons de différentes tailles. Je l'ai aidé car il ne manie pas encore bien les ciseaux, les agrafes... nous avons passé un moment vraiment sympathique et il était très fier de brandir son travail devant les yeux du Pater Familias et de Little Marmot.
Le personnel du musée présent pour diriger l'atelier a permis à chacun de repartir avec une oeuvre originale et réussie !

Matériel de base


BB-Bad :
Le papier c'est fragile ! En résumé, tenez vos fauves ! J'avais le coeur qui s'arrêtait dès que Le Môme touchait une vitrine.
L'atelier est normalement prévu pour des enfants plus âgés et sans les parents. La réussite de cette formule avec tous les enfants des copines blogueuses présentes et la complicité de chacune à partager avec son enfant, m'incite à demander au musée de rajouter cela à son programme !

Résultat !


Maman-Good :
L'exposition est un plaisir pour les yeux. Les cinq artistes présentent des oeuvres très différentes que ce soit par leur technique, les couleurs, les sujets. On s'amuse en contemplant des villes imaginaires, des monuments connus mondialement ou les collages urbains.
J'ai particulièrement aimé l'oeuvre de Béatrice Coron, le papier utilisé est très résistant et noir et permet une sculpture très fine. Le résultat peut être comparé à de la dentelle et a une dimension très poétique.
Aucun problème pour accéder à la salle d'exposition avec vos poussettes. Le musée est récent il possède donc toutes les infrastructures nécessaires à l'accueil de nos 4 roues.


Béatrice Coron



Maman-Bad : 
Pour les plus vieux, on aimerait que l'exposition soit un peu plus longue !


Mathilde Nivet


Alors les poussettes, roulez jusqu'à la Cité de l'architecture et du patrimoine, pour aller admirer l'exposition Architectures de papier, 1 place du Trocadéro dans le 16ème arrondissement. L'exposition dure jusqu'au 17 mars 2013. De manière plus générale, ce musée est un lieu épatant pour les enfants. Des créations contemporaines les aident à appréhender les oeuvres qui les entourent comme la possibilité de jouer avec des formes, de former un vitrail... Des guides spécialement conçus pour les enfants les invitent à une chasse au trésor parmi les collections... en résumé, nous reviendrons très vite dans ce lieu qui offre un aussi joli programme à ses jeunes visiteurs.

La cité de l'architecture, vous connaissez ?


Merci mille fois au site Wondercity de nous avoir inviter à tester cette exposition-atelier, nous nous sommes régalés.


Ps : il reste 3 jours pour voter, s'il vous plaît encore quelques clics pour que je reste dans le top 10 et pouvoir accéder à la finale !


Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 18 octobre 2012

Le fouillis du jeudi : Help, ce week-end, des réducs, sur vos lèvres (cadeaux inside) et les gagnants !

Au menu du jour :

  • I need You !
Il ne reste que 5 jours de vote pour les Golden Blog awards, après le sort de ma poussette à Paris sera dans les mains d'un jury. Hier, j'ai eu l'agréable surprise de savoir que j'étais dans le top 20 de la catégorie Paris ! Mille mercis car c'est grâce à vous, alors si vous pouviez encore être géniaux durant ces 5 jours, ce serait super ! Alors à vos clics, merci merci merci... 




Ps : je m'excuse d'avance mais je risque d'être soulante en faisant des appels aux votes durant ses 5 jours... promis à partir de mardi, c'est fini ! Pour ceux qui souhaitent en savoir un peu plus sur le pourquoi du comment, je me suis expliquée ici.






Le fameux café calme du samedi matin, vous l'avez oublié, il vous semble tellement lointain... c'était avant ! Grâce à cafés filous, vous pouvez retrouver cette sensation ! Cette association propose de s'occuper de vos enfants autour d'un activité dans un lieu gourmand parisien. Pendant que les petits créent, vous vous prélassez. La première à lieu samedi chez Reine des Tartes (5ème arrondissement), au programme des petits  : construction d'un robot et pour les grands : la presse et un bon chocolat chaud ! 


  • Faire le clown pour la bonne cause

Le rire Médecin est une association qui depuis 20 ans emploie des clowns pour donner aux enfants hospitalisés le pouvoir de jouer et de rire pour mieux faire face à la maladie. Grâce à l'aide de Mini Babybel et des consommateurs de la marque, 3 300 visites supplémentaires seront offertes cette année. Tous sont appelés à poster une photo d'eux avec un nez rouge. Pour participer à cette belle opération, il suffit de poster votre photo avec un joli nez rouge fait avec la cire du petit fromage, sur facebook. Toutes les 15 photos c'est une visite de clown supplémentaire offerte !


Pour sensibiliser le public à cette opération, la célèbre marque du petit fromage rouge sera samedi 20 octobre dans trois lieux incontournables de la capitale : Passage du Havre, croisement rue Saint-Denis et rue de Rivoli et au centre commercial de Montparnasse. Un photocall sera mis à disposition des passants pour se faire photographier avec un nez rouge et ainsi participer au grand défi nez rouge.
Alors Samedi, sortez le nez couvert !


Du vendredi 19 au dimanche 21, a lieu le désormais célèbre salon Baby. Cette année, il se déroule au Parc Floral (métro Château de Vincennes). Au programme : des ateliers, des infos, des jeux pour les petits et c'est l'endroit où l'on repart les bras chargés d'échantillons. Les places sont à tarifs réduits sur le site.




La bougeotte en famille est une marque que j'adore, des produits beaux et pratiques pour les parents nomades. La boutique fête aujourd'hui ses 1 an et pour célèbrer cette belle première année, à vous les réductions ! Jusqu'au 4 novembre : -15 % pour l'anniversaire que vous pouvez cumuler avec les -10 % supplémentaires pour les lecteurs de Ma poussette. Cette dernière réduction est valable jusqu'au 15 décembre, je laisserais le lien dans la colonne de droite, idéal pour les cadeaux de noël, non ?
Alors allez vite découvrir les nouveaux coloris et faites votre choix !


  • Des parfums sur leurs lèvres (cadeaux inside)
Avec le froid qui arrive, c'est le retour des lèvres abimées ! Pour soulager vos enfants, Dermophil a créé dermokid : une gamme de sticks composée de 6 parfums différents : fraise, cerise, pomme verte, vanille, chocolat et mandarine.
Aujourd'hui, vous pouvez gagner un lot de 6 sticks afin de permettre aux lèvres de votre petit de passer l'hiver en douceur. Dites-moi juste en commentaire si vos enfants aiment ou non utilier ces sticks, puis je tirerai au sort.
Vous avez jusqu'au 23 octobre 23 heures 59.


Dermophil organise également un grand concours avec de jolis cadeaux du film l'Age de glace 4 à gagner. Tentez votre chance !


  • Les gagnants de Théo and ze gang sont :
roulement de tambour et voici les noms de ce qui vont pouvoir guincher aux notes de Théo :
Noulbec, Carine MamJoza, Anne L,  Parisienne à Vincenne, Alexandra J
Bravo les gagnants, j'attends vos adresses postales.

Pensez bien à moi lorsque vous écouterez la chanson les bosses : je ne m'en lasse pas ! Merci à tous pour vos participations, vivement le spectacle à Paris !


Belle journée les poussettes !



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 17 octobre 2012

A l'abordage ! (Les jeux sont faits #5)


Même s'il a refusé l'idée de l'anniversaire pirate, Le Môme est très intéressé par ces personnages qui portent fièrement le bandeau et brandissent leurs épées ! La preuve en est que régulièrement il débarque en sautant sur notre lit en criant à l'abordage remplaçant alors aisément le réveil.




Jack et les pirates au Pays imaginaire est un dessin animé. Jusqu'à il y a encore quelques jours, Le Môme ne l'avait jamais vu et cela ne l'a pas empêché de jouer avec ce bateau. Lors d'un samedi bien pluvieux, nous l'avons découvert ensemble. Le héros Jack a pris la relève de Peter Pan pour combattre le capitaine Crochet qui s'est un peu adouci avec l'âge... au fil des aventures, Jack et ses deux acolytes doivent découvrir des pièces d'or grâce à l'aide des enfants. C'est très mignon, totalement sans intérêt pour les adultes. Le Môme a bien accroché mais moi j'ai vite fait autre chose.

Bucky est le bateau de Jack et il a vogué jusqu'à notre demeure pour le plus grand plaisir du Capitaine Le Môme !

L'avis du Môme :
c'est simple, il l'adore ! Toute la maison entend la chanson de Jack, "c'est parti pour l'aventure, oh oh oh ".
Il invente des histoires avec le crocodile Tic tac qui attaque aussi les dinosaures et les chevaliers de la chambre, cache le trésor dans ses chaussettes et Jack le retrouve toujours même si c'est au dépend d'une armoire bien rangée... Il s'amuse à donner vie au perroquet qui répète les phrases de tous les membres de la famille y compris les cris de Little Marmot...
Le Môme vise les ennemis de Jack avec le canon à eau (vendus avec 3 projectiles). Il joue beaucoup avec les boutons qui ouvrent des trappes comme celle dont surgit le crocodile et nous bien sûr, avons très peur à chaque fois...

Mon avis : 
Le jouet est très bien conçu, lorsque le bateau roule il tangue de droite à gauche comme s'il voguait. Le principe du canon à eau est plus sympathique que les boulets de canon.
Il est très solide, les voiles ne se détachent pas... il est près à affronter les combats sans merci que mon fils livre à bord mais aussi sa maladresse qui vaut au navire quelques chutes...
Ce jouet comme le dessin animé est parfait pour les petits à partir de 30 mois, c'est très bon enfant.
Mes regrets : Les phrases prononcées n'ont pas beaucoup d'intérêt mis à part le côté gadget. Bien entendu la musique reste dans votre tête pour toute la journée... Le Môme avait ramené de Disney une figurine du capitaine Crochet donc il l'a prise mais sinon il vaut mieux l'acheter en plus pour permettre à votre enfant de se raconter des histoires.

Prix conseillé : beaucoup de différences selon les sites entre 45 et 60 euros.

Dans la même gamme, Mattel a également sorti le repère du capitaine crochet, des barques et les différents personnages... il est possible d'avoir tout l'univers du dessin animé à la maison.



Et vous l'univers des pirates est-il aussi entré dans la chambre de vos enfants ?
Quel bateau est amarré dans votre port ?
Jack le pirate est-il parti à l'abordage de vos demeures ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 15 octobre 2012

L' ABC de Disneyland


A la veille de la rentrée des classes, pour célébrer en beauté les 3 ans du Môme, direction ce lieu si particulier. Après avoir visité ce parc avec mes propres parents, en amoureux, entre amis... voici le compte rendu de ma première visite en tant que maman. 


Allaitement : 
J'ai allaité sur des bancs, au café, au resto, à la nursery... c'était très facile. Aucune remarque. J'ai aimé les nurseries (une dans chaque parc) avec les fauteuils plus confortables et le silence. Ces endroits ont permis de faire de longues pauses avec Little Marmot loin du tumulte du parc.

Bébé Switch :
Ce système permet de ne faire la queue qu'une seule fois avec un jeune enfant, cela évite aussi d'attendre seul dehors.

Cars :
Si le manège Cars aux Studios vaut le coup, Le Pater Familias et Le Môme ont été déçu par le spectacle Moteurs… Actions. Ce spectacle a été survendu avec la présence de Flash MacQueen qui n'est là en réalité que quelques secondes. A ne conseiller qu’aux vrais fans de voitures et prévoyez des boules quies, le spectacle est fortement déconseillé au moins de 3 ans.



Disney Dreams :
Spectacle mêlant feu d’artifice, son et lumière, projections d’image… une vrai réussite. Même s’il était 22 heures 30, que nous étions tous fatigués, nous avons été bluffé par la beauté, l’originalité et la qualité du spectacle. Un régal !


Espace de change :
Toutes les toilettes du parc offrent un lieu pour changer les petits. Les nurseries et les boutiques des hôtels permettent même d’acheter des couches et des petits pots si vous en manquez ou si vous les avez oublié sur la table de la cuisine...


Fast pass VIP :
Les fast Pass existent depuis longtemps, ils permettent de revenir à une attraction à une heure précise pour éviter la queue. La nouveauté avec le fast Pass VIP c’est qu’il n'y a plus de limitations d’horaires. Vous pouvez accéder aux attractions où fonctionnent les Fast Pass quand vous le désirez. Cela nous a permis de faire des attractions phares comme La Tour de la Terreur à tour de rôle pendant la sieste du Môme et sans laisser l’autre tout seul plus de 10 minutes.

Grenouillère Mickey :
Entre autres… les boutiques regorgent de vêtements, vaisselles, jouets, gadgets pour ramener un souvenir de cette journée à la maison. Il y en a pour tous les prix et tous les goûts ! Le plus difficile reste le choix ! Et oui la fameuse règle de « on achète qu’une seule chose »…


Horaires :
L’intéret d’aller visiter Disneyland l’été, ce sont les horaires très extensibles des parcs. Les attractions du Parc principal ne ferment qu’à 22 heures !
Par ailleurs, en résidant une nuit à l’hôtel nous avons pu profiter de deux heures privilégiées dans le parc entre 8 et 10 heures, l’occasion de prendre le petit déjeuner dans le parc et de faire quelques manèges sans queue !

Inventions :
Ce restaurant situé dans le Disneyland hôtel propose un grand buffet gourmands (bien loin des hamburgers du parc), d’un joli décor et surtout de Donald, Mickey et cie qui s’invitent à table. Le prix est élevé 50 euros par adultes et 20 euros par enfant. Nous l’avions choisi pour y fêter les 3 ans du Môme avec Mickey. La nourriture est plutôt bonne, beaucoup de choix toutefois c’est très cher pour ce que c’est. Le Môme a eu droit à sa bougie et sa minute de star. Nous avons été un peu déçu car il n’y avait pas assez de personnages à notre goût, cependant Le Môme lui était ravi et impressionné de discuter et de voir si près le fameux Mickey Mouse ! 


Jeux :
Dans les deux parcs, il y a des aires de jeux que je trouve très bien pour les petits. En effet si ces agrès ne sont pas révolutionnaires, ils permettent aux plus jeunes de s’amuser dans des univers très sympathiques comme un fort de pirates et pour ces endroits il n’y a pas de temps d’attente ! Ce sont de bonnes parenthèses.

K-Way :
Parce que franchement ceux vendus par le parc vous ne les remettrez jamais !
Oubliez les parapluies qui seront au mieux trop encombrant au pire perdu. Un bon vieux K-way est la solution contre les averses !


Lumière :
Les illuminations du parc la nuit sont très réussies, la magie est un peu différente à celle du jour, même en plein mois d'août il y a un petit air de noël avec toutes les guirlandes.
J'avais eu des échos selon lesquels la parade lumineuse du soir était décevante. J'avais peur de regretter les petits escargots qui tournoyaient sur eux-même comme dans mes souvenirs. Pourtant toute la famille fut unanime pour dire que cette parade de nuit est superbe, le passage des méchants et très bien fait. Le Môme était ravi de voir le capitaine Crochet mais il est resté bien à côté de nous face à ce défilé de "sales têtes".

Manège :
Grâce à twitter et notamment Papa citoyen (ouPKA13 sur Twitter), j'avais la liste des manèges susceptibles de plaire au Môme. 
Toutes les attractions de Fantasyland sont adaptées aux jeunes enfants, parmi les coups de coeur de mon loulou : le train Casey, les tasses et surtout It's a small world. Concernant le reste du parc, il était content de faire les pirates mais il a eu un peu peur et l’attraction Buzz Lightyear Laser Blast fut la préférée du Môme. Dans le parc Walt Disney Studio, là encore de nombreux manèges lui ont plu avec un coup de coeur pour les tapis volant d'Aladdin et Zigzag Tour.


Newport Bay :
Cet hôtel est un édifice qui reprend le style et le charme de la Nouvelle Angleterre au début du siècle. Il est très lumineux et possède une piscine que Le Môme a beaucoup apprécié en fin de journée. Notre chambre avait vue sur le lac. Elle était assez confortable et surtout assez grande pour nous 4. Lit bébé fourni et pour ceux qui le désirent des chauffe-biberons peuvent aussi être mis à disposition. Je l'ai trouvé un peu grand, pour rejoindre notre chambre, les couloirs paraissaient interminables.
L'hôtel est situé environ à 15 minutes de l'entrée du parc mais il y a la possibilité de prendre une navette pour reposer vos pieds.

Oseille :
Un séjour à Disney coûte cher. Nous avons eu une jolie promotion grâce au CE du Pater Familias, mais sinon guettez le site Ventes Privées qui propose des réductions à -50%. Avec deux jeunes enfants, avoir une chambre d'hôtel était très agréable. A la base, nous avions fait ce choix pour Little Marmot, afin d'avoir un lieu de repli s'il n'avait pas réussi à dormir ou s'il avait été malade... mais cela nous a permis d'être plus détendu et de prendre notre temps.


Poussette :
Le parc a des rampes pour accéder aux différents espaces mais les poussettes sont interdites dans les files d’attente. Mieux vaut avoir un porte-bébé ce qui permet de faire la queue à deux.
Il est aussi possible de louer des poussettes (payant), cela dépanne mais ce sont des tanks et pas du tout adaptées aux tout petits.

Queue :
Les temps d’attente sont difficiles à gérer avec un enfant de 3 ans. Nous avons choisi de ne pas faire plus de 20 minutes de queue, lorsqu’il y avait trop de monde, nous revenions plus tard et souvent cela a fonctionné. Nous n’avons juste pas pu faire Dumbo et Autopia.

Resto :
Mis à part le restaurant Inventions, nous avons essayé de ne pas nous ruiner en restaurant. Toutefois notre meilleure idée fut d’amener un pique-nique pour le premier déjeuner. En effet mes sandwichs fait maison été bien meilleurs que les hamburgers vendus. A la rigueur préférez les hot-dog !

Spectacle :
Nous avons privilégié tout ce qui pouvait permettre au Môme de voir des personnages Disney car c'est ce qu'il attendait. Le spectacle de Tarzan est de très bonne qualité, entre acrobaties, danse et humour, Le Môme était ravi de pouvoir participer en allant au bord de la scène.
Toutes les parades ont eu un grand succès également, notamment la Magie Disney où Porcinet était présent, Le Môme lui a adressé de grands coucous, je crois que j'aurais réussi à être plus digne face à George Clooney ! 


Timing :
L’organisation du temps et du séjour est essentielle avec deux petits comme les nôtres. Nous avons imposé la sieste au Môme les deux jours et le fait d’être à l’hôtel a permis à Little Marmot de se reposer, de battre des jambes sur le lit… Essayez de dresser un programme de vos journées pour les rentabiliser au mieux, de déjeuner tôt… Grâce à l'application Disneyland, vous pouvez connaître en temps réel, les temps d'attente aux différentes attractions, c'est vraiment très pratique pour gérer au mieux son temps.

Unique :
A notre arrivée à l'hôtel, Le Môme s'est vu remettre un petit badge avec son nom afin que Mickey puisse savoir qui il était. Il était très fier de ce papier (qui peut être aussi très pratique s'il s'était égaré). 
Je trouve que c'est la force de Disneyland, malgré la foule qui s'y presse chaque jour, je suis persuadée que chacun a l'impression d'avoir passé une journée unique : la gentillesse du personnel dans les manèges ou dans les services, la prise en charge de vos problèmes... Pour la petite histoire, nous avons eu un problème de batterie de voiture qui s'est assez vite résolu grâce au concours de plusieurs personnes du parc.


Valise :
Il y a des consignes à l'entrée du parc. 
Lors d'un séjour dans l'un des hôtels, il est possible de laisser les bagages à la conciergerie le matin et ils sont amenés directement dans votre chambre ensuite. C'est un gain de temps et d'embarras. 

Winnie :
L’idole du Môme ! J’ai fait 45 minutes de queue pour la photo souvenir (pendant ce temps Le Môme et Le Pater Familias sont allés saluer les pirates des caraïbes). Il y a plusieurs endroits où il est possible de faire de photos avec des personnages Disney : Mickey, Buzz… ne les ratez pas si vous avez des jeunes enfants, ces rencontres sont ce que Le Môme a préféré : ses yeux brillaient en embrassant Winnie !

Xmas :
Je pense que la prochaine fois, c'est la période que nous choisirons pour retourner voir Mickey et ses copains !


Yeux :
Les yeux du Môme ont brillé, ont scintillé, se sont écarquillés... il en a tout simplement pris plein les yeux. Le regarder, découvrir ce monde merveilleux fut pour moi un spectacle très émouvant. Je me souviens encore de ma première visite avec ma famille, de nouveaux beaux souvenirs viennent s'ajouter. Bientôt nous emmènerons Little Marmot car je ne suis pas sûre qu'il se souvienne beaucoup de ce 1er séjour...
Sinon j'aurais bien voulu voir mes yeux dans la Tour de la Terreur, pour rire un peu !


Zen :
Je crois que le secret d’un bon séjour en famille à Disneyland c’est de rester zen ! Il est important de ce dire que lorsqu'on y vient avec des enfants on vient pour eux. Non, on ne pourra pas tout faire. Oui, ils seront fatigués. Oui ils changeront d'avis et ne voudront pas faire le manège après 30 minutes de queue. Oui ils voudront la figurine Mickey, le verre Cendrillon, des bonbons... Alors essayer de rester zen !


C'était notre première visite à Disneyland tous les 4. Nous avons mis littéralement deux jours à nous en remettre. Mais encore aujourd'hui presque deux mois après, Le Môme reparle encore de ces deux journées magiques, demandant : quand est-ce qu'on y retourne ?

Et vous Disneyland, vous connaissez ? Ils ont aimé vos enfants ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails