vendredi 19 octobre 2018

Voyage gustatif au Monjul


S’il y a bien un domaine dans lequel j’aime les surprises c’est la gastronomie. J’aime les restaurants qui m’étonnent et qui emmènent mes papilles en voyage. Je trouve qu’il n’y a pas plus triste qu’un mauvais restaurant.




Lorsque l’endroit le propose j’adore les menus « surprises » où l’on se laisse guider. C’est alors un peu comme la visite d’un musée, un coup de cœur pour un chef-d’œuvre, une œuvre qui déconcerte.... c’est le programme pour une soirée que nous a offert le Monjul. A la tête de cet établissement,  Julien Agobert ( celui du jack pot). Au Monjul, il propose une cuisine inventive dans un cadre agréable et moderne. Au fond du restaurant les cuisines sont ouvertes et laissent échapper quelques odeurs qui mettent en appétit.



C’est un restaurant où on se sent bien sans chichi malgré le choix d’une vraie gastronomie.

Nous y sommes allés en amoureux et nous avons opté pour le menu dégustation avec 6 plats choisis par le chef. Les proportions sont adaptés à cette succession mais clairement à la fin de la soirée nous n’avions plus faim du tout et il a fallu toute notre gourmandise pour savourer les desserts.



Les différents plats ont des influences internationale avec plein de saveurs d’ailleurs. Des choix surprenants qui emmènent au -delà des frontières.

Les entrées ont été notre coup de cœur avec notamment le cannelloni au thé vert farci à la ricotta et plein de petits légumes.



Les plats principaux étaient délicieux également avec une mention spéciale pour les cuissons juste parfaites.

J’ai beaucoup aimé le premier dessert à base de fraise et de citron par contre le second était un peu trop ressemblant et trop crémeux à mon goût. Pour finir le repas j’aurai peut-être préféré une note moins sucrée mais je sais qu’en dessert j’ai une nette préférence pour l’acidité et la fraîcheur. 



Côté boisson nous avons été raisonnable en goûtant la version maison du Spritz mais il est possible d’assortir des vins aux différents mets.





Le menu dégustation est à 55 euros et si vous réserver en ligne, il y a 30% de réduction le mardi, le mercredi et le jeudi et 20% les vendredi et samedi.

Le midi il y a aussi un menu unique à 22€50, j’ai très envie de le tester parce que je trouve que c’est vraiment intéressant pour 3 plats dans un tel cadre.

J’ai vraiment adoré l’ambiance du restaurant car c’était très détendu et même si l’espace n’est pas très grand, les tables sont suffisamment éloignées les unes des autres pour être vraiment tranquille.
Les enfants sont bienvenus mais je vous recommande plutôt cette adresse entre amis ou en amoureux.




Si comme nous, vos enfants partent quelques jours chez leurs grands-parents pendant les vacances et que vous cherchez un endroit pour passer une bonne soirée en amoureux, n’hésitez pas à aller pousser la porte du Monjul pour un voyage culinaire très agréable !


Monjul, au 28, rue du clos des blancs Manteaux dans le 4ème.


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 16 octobre 2018

Escale à l'escalade !

Mon deuz est un petit singe, il grimpe partout, il saute sur le moindre petit muret, il s’amuse à escalader tout ce qu’il peut. Il est le sujet parfait pour tester une salle d’escalade !





Nous nous sommes rendus ensemble à Arkose Nation pour une séance d’escalade tous les deux. Cette salle est un espace de 1000m2 avec plus de 200 blocs, avant d'avoir grimper tous les murs vous allez pouvoir y venir souvent ! 


A l’arrivée, nous avons visité les lieux, on nous a prêté des chaussures extrêmement inconfortables mais très utiles pour grimper aux parois !

Il y a quatre espaces différents. Deux pour les enfants et deux pour les grands.



Les deux espaces enfants ne sont pas très grands mais permettent de bien s’amuser. Little Marmot a adoré celui qui a une architecture de château fort, il pouvait escalader et jouer en même temps.
L’autre est plus technique et moins ludique mais il s’est bien amusé aussi à faire de l’escalade à proprement dit. C'est vraiment une chouette activité pour les enfants qui sont ainsi plus à l'aise avec leur corps. Tous les muscles sont sollicités et c'est très amusant !






Les parents peuvent rentrer dans les espaces avec les enfants mais clairement c’est assez petit et on a un peu l’impression d être Gulliver au royaume de Lilliput. Mieux vaut les regarder à travers les parois assis sur un tabouret !
Il y a deux espaces adultes. Le premier avec parois droites et un second avec parois inclinées. Chaque prise est colorée pour indiquer un niveau. Honnêtement j’ai trouvé ça plutôt difficile même au niveau 1. Mais en m’y reprenant à plusieurs fois j’ai atteint plusieurs sommets !
C’est assez physique et surtout ce sport demande de la souplesse dont je manque cruellement. Il faut aussi de bons abdos !
Les parois inclinées me sont apparus plus difficiles et l’espace est plus sombre et moins agréable. J’ai trouvé que c’était un sport très motivant qui donne envie de se donner des challenges personnels.



Il y a toutes les commodités nécessaires à un établissement de ce type : des vestiaires avec douche, un café et même un resto. Nous n’avons pas eu le temps de le tester mais ce n’est pas l’envie qui manquait ! 

Le petit plus : un sauna qui permet de détendre tous les muscles qui ont beaucoup travaillé lors de l'escalade. 

Little Marmot réclame de retourner dans cet endroit car il s’est beaucoup amusé.
Il y a des stages organisés pour les enfants. C’est une bonne idée d’activités pendant les vacances. Il est vrai que l’escalade semble assez naturelle chez les enfants mais un peu de technique c’est toujours bon à prendre pour monter plus haut ! 





A noter qu'il est possible d'y organiser les anniversaires des enfants. Il y a le goûter fait maison, une heure de grimpe encadrée et ensuite en toute liberté.

Alors ça vous tente d'atteindre des sommets ? 


Arkose Nation est au 35, rue des Grands Champs dans le 20ème.
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 4 octobre 2018

Le Parc Astérix avec des pré-ado !


 Le Môme adore le parc Astérix. Il y a de nombreux manèges à sensations dont il raffole.

Cette année pour ses 9 ans, nous y sommes retournés en famille. Ce fut une visite  différente parce que cette fois il avait enfin atteint la taille de tous les graals : 1m40 !




Il peut donc tout faire au Parc Astérix !

Les 5 manèges à sensation à ne pas rater qui sont pour mon « tout juste 1m40 » incontournables :

Oziris (min 1m30) : le meilleur manège de l’univers selon le Môme, le Pater Familias et moi. Clairement même la file d’attente vaut le détour pour découvrir les dessins plein d’humour.



Le Tonnerre de Zeus (min 1m20) : des montagnes russes sensationnelles. Elles ont un très bon rythme et j’ai même eu peur de perdre mon portable laissé dans ma poche.



Le pégase express (min 1m)
Un des dernier né du parc. Ce manège est aussi accessible aux plus jeunes ce qui permet de  le faire en famille. Le petit plus : la partie ou le train repart en arrière et la rencontre avec méduse.



Le discobelix (min 1m20)
Le Môme aime beaucoup ce manège qui personnellement me donne un peu envie de vomir !

La galère ou le tapis volant (1m20 ou 1m40)
Impossible pour lui de choisir entre les deux pour son top five. Dans les deux cas il adore parce qu’il fait crier très fort et que cela fait des chatouilles dans le ventre !



Il n’a pas voulu tester Goudirix cette fois-ci. Personnellement je n’aime pas ce manège trop violent à mon goût et qui me provoque des migraines ce je n’arrive pas à bien plaquer ma tête. Le pater familias voulait bien l’accompagner mais il a préféré renoncer pour le faire pour ses 10 ans.



 Il a aussi aimé refaire certains manèges plus cool qui affectionne beaucoup comme l’Oxygenarium, la Trace du Hourra, la petite tempête, les Chaudrons, la légion de Cesar, le vol d’Icare...




Le Môme n’aime pas les attractions où il se fait mouiller. C’est donc avec Little Marmot que je suis allée au grand Splatch ! Mais je pense que vos pré ado aimeront aussi le coup du menhir et les bouées de Romulus et Remus s’ils n’ont pas peur d’être un peu arrosés.



Côté spectacle :
Pour cet âge je vous recommande le Vol de la Joconde, les Arènes ou le spectacle de magie.
Il n’a pas voulu aller voir les dauphins cette fois et il a trouvé que le spectacle de la ferme dans le village était un peu pour les bébés (pourtant il a ri...)



Au niveau des papilles, mon petit Ado était ravi : des frites, des hot dog et des bonbons, que demander de plus ?





Pendant les vacances de la Toussaint le parc Astérix se transforme pour fêter Halloween avec Peur sur le Parc ! Les grands enfants y retrouvent plein d'attraits s'ils aiment se faire peur. Il y a des spectacles, des attractions inédites et quelques ouvertures en nocturnes ! Pour l'avoir fait une fois, n'hésitez pas à y aller en famille si vous êtes audacieux et téméraires !

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 19 septembre 2018

Monsters Party


Le temps d’un bel après-midi d’été notre maison s’est transformée en un repère de petits monstres. Pour les 6 ans de Little Marmot, nous avons organisé une Little Monsters Party !



Les jeux :

Nous avons fait une sorte de petites chasses au trésor avec des épreuves plus sportives.
Un parcours à obstacle, des sauts dans le trampoline avec un ballon à attraper mais aussi des réalisations de monstres en pâte à modeler qu’il fallait écrabouiller, du tir à l’arc avec un monstre en cible, des quilles pour dégommer ces sales bêtes...

A la fin les enfants découvraient une pinata monstres avec plein de bonbons !



Pour l’occasion nous avions loué comme l’an passé un château gonflable, à 6 ans clairement ils adorent ! Ils mettent toujours quelques minutes à accepter les règles mais ensuite ça roule.

Les enfants ont aussi réalisé des petites fabrications de monstres avec des rouleaux de papiers toilettes. Chacun le customisait comme il voulait, j’avais mis à dispo de la peinture, du ruban, de la laine, des papiers...

Les invitations :

Little Marmot aime les arts créatifs, je lui ai donc proposé de les réaliser ensemble.
J’ai fait le texte sur Word puis on a réalisé le montage ensemble.
Elles étaient toute mignonnes et il était fier d’avoir participé à cette fabrication.


La sweet table






Pour les gâteaux principaux j’ai réalisé une tête de monstre avec des cheveux bleus et unmonstre en chocolat.
En réalité le premier a été assez facile à faire grâce à l’appareil de ma copine V. J’ai plus galéré pour avoir un joli glaçage pour l’autre.



Pour accompagner ces gâteaux, j’ai fait des crêpes parce que clairement c’est ce que mange le mieux les enfants. Sans me vanter, mes crêpes sont une tuerie, je les parfume avec quelques gouttes de fleurs d’orangers et de la vanille. Les enfants ne réclament même pas de sucre avec ce qui est très pratique !




Je me suis amusé à décorer quelques sables avec de la pâte à sucre pour leur donner des aspects de montres, j'avais aussi un emporte-pièce monstre. Sur d’autres j’ai inscrit le prénom de mon fils ou Monsters party.


Pour leur faire plaisir j’ai fait des pop cakes même si cela me prend toujours un temps fou et que je me brûle les doigts avec le chocolat (un tel sacrifice devrait m’éviter la maison de retraite, non ? ). J’ai aussi fait quelques cupcakes parce que cela met de la hauteur sur la table, mais sans glaçage parce que mes petits gâteaux au citron sont excellents !





J’ai trouvé que cette table était vraiment jolie. Souvent on me dit que les enfants ne l’apprécient pas à sa juste valeur mais c’est faux ils passent du temps à scruter les moindres détails, ils ont envie de tout goûter.  Alors souvent ils ont les yeux plus gros que le ventre mais c’est aussi le principe des anniversaires !



La plus part des idées viennent de Pinterest, je ne sais pas comment on faisait avant !



Comme d’habitude, c’était éprouvant d’avoir tous ces petits monstres à la maison mais j’avoue que je trouve ça très sympa d’organiser ces fêtes deux fois par an ! L’after entre parents est devenu une tradition, la maison est pleine de cris, de joie et de vie et ce sont des moments que je chéris particulièrement.

Dans 10 jours, ce sont les 9 ans du Môme et cette fois la maison devient le château de Poudlard !


Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 15 septembre 2018

Le Jackpot a tout bon !

C’est la rentrée... vous aussi ça vous déprime ?
J’avoue comme chaque année, j’ai pris goût à ces moments sans stress, ces longues soirées d’été où j’ai oublié ma montre et les contraintes... ces vacances ont été excellentes et ma reprise est un peu difficile.






Alors pour éviter le blues de la rentrée, il faut essayer de s’offrir de bons moments à partager en famille ou entre amis. Si vous cherchez un lieu sympa pour vous régaler ou vous détendre, je vous conseille le Jackpot. Ce nouveau restaurant de Julien Agobert est une vraie pépite pour passer un bon moment.




J’ai adoré le concept de ce bar- restaurant : de très bons cocktails et de multiples petits plats à partager salés et sucrés. C'est très convivial ! Les tables sont faites pour être rapprochés et comptoir invite à s'y accouder pour discuter cocktail avec le barman spécialiste en mixologie.






La décoration m’a beaucoup séduite, il y a beaucoup de recup, on se sent bien ! J’ai aimé la proximité avec la cuisine, les odeurs et les bruits qui s'y échappent.







Côté boissons :

Les cocktails sont des créations, pas de mojito ou de spritz. C'est  tout un art qui s'exprime dans vos verres . J'adoré le bitter Summer à base de gin et d'agrume, un poil amer et rafraîchissant comme j'aime.

Il y a aussi un grand choix de vins et de bières.





Côté sans alcool j’ai découvert cette boisson à base de maté. Je ne suis pas souvent tentée par des boissons gazeuses excepté l'eau mais j'ai trouvé que c'était très agréable par cette chaude journée d'été. 






Côté salé 

Les mets s'accordent avec ces délicieux breuvages et l'avantage des petites portions c'est qu'on peut en gouter plusieurs !



Difficile de choisir tant tout semble appétissant. Les plats sont simples mais avec une petite touche d’originalité qui fait toute la différence. 






A vous de choisir des saveurs rafraichissantes comme le melon au pastis qui conserve un vrai croquant ou le gaspacho accompagné d'une surprenante glace à maïs ou des plats plus gourmands comme les délicieux gnocchi servis avec une sauce citronné et du comté râpé ou les traditionnels accras de morue sublimés par une sauce coréenne.



Les portions ne sont pas si petites que cela. Après 4 ou 5 plats à partager à deux, il a fallu compter sur notre gourmandise pour commander des desserts.
Tout est fait maison et vraiment délicieux. 


Si vous venez nombreux, la carte propose aussi des cartes de charcuterie et de fromages plus traditionnelles dont l'origine des produits semblent très prometteuses sur leur goût.
Je garde l'idée pour ma prochaine soirée filles !






J'ai aimé la variété des plats. Légumes, protéines, glucides... il y a de tout et les végétariens ont aussi plusieurs plats pour eux. 



Côté sucré 




La carte est moins fournie mais très appétissante. Nous avons opté sur deux plats très gourmands : une banane rôtie caramélisée avec un sorbet au gingembre (un vrai délice !!) et un brownie aux noix avec une mousse de crème anglaise crumble cacao agrume. J'ai moins aimé trop de sucre et de remettre pour moi.




Pour digérer nous avons craqué pour un sorbet maison et nous avons fait une longue promenade sur les quais qui se trouvent à cinq minutes ! C'est ce qui ressemble à une belle soirée !

Tout est bien sûr fait maison et de saison, la carte change donc fréquemment.

Le week-end le Jackpot propose un brunch qui me fait drôlement envie, ce sera parfait pour un dimanche maussade de cet automne ! Il faut prendre des forces et de bonnes doses de bonheur pour tenir jusqu'à Noël, non ? 





Et avec les enfants ?
Nous y sommes allés en amoureux mais c’est un endroit où vous pouvez aller avec les enfants, l’ambiance est sympathique et les petites portions des plats convient à leur appétit d’oiseaux. 


Le Jackpot, 10, rue des Haudriettes dans le 3ème.



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 3 septembre 2018

Ma rentrée running : mes 5 trucs pour rester motiver !

Je cours toujours ! Je crois que cela fait 4 ans maintenant que j'ai enfilé mes premiers baskets de course. J'ai du parfois ralentir les fréquences à cause  des petites blessures mais dans ce cas l'envie revient vite. Cet été j'ai couru un peu aux US et c'était chouette de le faire sans pression juste pour le fun. 
Avec la rentrée, les courses reprennent et je reprends un entraînement un peu plus intensif. 


Boston Run 

Souvent on me demande comment je fais pour me motiver malgré le boulot, les enfants, ma vie très chargée ... 

Voilà les 5 trucs qui me font chausser mes baskets !

1 une bonne montre !

En ce moment je cours avec la montre Ionic de Fitbit.
Cette montre connectée est très agréable. J'aime sa légèreté à mon poignet mais surtout sa prévision GPS. Elle est d'une grande sobriété, classique et d'un joli design. 
L'écran est plus large que dans la charge 2, son fonctionnement est plus intuitif aussi. 


Je suis toujours aussi fan de l'appli fitbit, j'aime pouvoir y recenser tous mes appareils bracelets et montres, ainsi toutes mes activités y sont recensés et non pas seulement les courses. Je peux y faire figurer mes exercices de fitness mais aussi mes différentes marches et même le rythme de mon sommeil.

Il est aussi possible de mettre de la musique (entre 250 et 300 chansons soit 2.5 GO environ) grâce au Wi-Fi et au bluetooth qui permet aussi d'utiliser des écouteurs sans fil. Elle est étrange et permet un vrai coaching pour se motiver grâce à l'application aussi. 


Elle n'est pas mal d'un point de vue autonomie, elle tient environ 3 jours et se recharge très vite. La aussi le système est plus pratique que la pince de la charge 2.


2  Des remèdes contre l'ennui 

Parfois lorsque je cours, je m'ennuie et au bout de 2km j'en ai déjà marre... j'ai trouvé un très bon remède : la radio. Dans mon cas c'est France Inter. Le fait d'écouter des personnes parler me fait oublier l'effort de la course. J'avoue que cela me permet aussi d'écouter tranquillement la radio que je veux sans que les enfants viennent jouer les dictateurs.




J'aime beaucoup aussi l'application Urban'r. Comme un jeu vidéo, elle propose au coureur de franchir différents niveaux. Chaque sortie a un objectif différent, il faut récupérer des bonbons et des sucettes virtuels. La difficulté augmente au fur et à mesure des niveaux ce qui permet de progresser. Cela donne des objectifs quand on n'est pas très motivé pour aller courir. Vous pouvez comparer avec vos amis connectés à l'application et essayer de remporter des cadeaux en acceptant d'autres défis. 

J'aime bien aussi courir avec quelqu'un, on discute et les kilomètres défilent beaucoup plus vite. Il y a ma partenaire de toujours Michèle, Maman on bouge, et maintenant j'ai même trouvé une copine qui habite à deux minutes et qui accepte de courir tôt le matin, c'est super motivant quand j'ai la flemme de me lever. 


3 un planning de courses

Clairement de savoir que dans quelques semaines, je dois courir 10, 15 ou 20 km, cela m'encourage à chausser mes baskets !
Au programme de cette rentrée : la course nature au zoo de Thoiry, la Thoiry WIld Race, et les 20 km de Paris. Ces deux courses me permettent en plus de vivre de chouettes moments en famille parce que les deux proposent des courses enfants ! Les garçons ont hâte !





4 une gourmandise irrationnelle

Je cours aussi parce que j'aime manger ! Alors il faut que je compense !
Pour éviter les catastrophes au niveau de la balance, j'essaie aussi de proposer à ma gourmandise des produits un peu moins riches mais bons. Je cuisine beaucoup pour éviter les plats préparés.


J''ai toujours des fruits secs, pour les plus grosses fringales j'aime bien "emprunter" à mes enfants les barres de céréales Good Goût. J'adore les barres amandes,  cacahuète, cranberries. Il existe aussi amandes, noix de pécan, banane. Elles sont délicieuses et la composition est très simple. 





Récemment j'ai découvert les boissons Mé-Mé, elles sont à base de thé vert Matcha. Il y a trois parfums différents, j'adore celle au citron : l'Energisante. Elles ont un effet detox et offrent des bienfaits naturels sur la santé et la peau.





5 un épanouissement personnel 

Je crois que je cours toujours aussi parce que mine de rien cela me rend drôlement fière et que cela me vide la tête. Souvent au début j'ai pas envie, je traîne les pieds et puis je commence à courir, je pense à des tas de choses et lorsque je rentre je suis super contente de moi. Lorsque je franchis des lignes d'arrivée même si j'ai galèré, pesté pendant la course, tout s'efface et je me répète que je l'ai fait. 
Je ne suis pas douée pour la course, je cours lentement, je ne progresse pas beaucoup mais c'est quelque chose que je fais juste pour moi. Je n'ai pas d'autres ambitions que de continuer à être fière de moi et cela m'apporte énormément !

Et vous, adepte du running ou non ? 


Rendez-vous sur Hellocoton !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails