vendredi 13 avril 2012

Des visites à votre Guise (week-end en Picardie Partie 2)


La semaine dernière, je vous avais présenté notre lieu d'hébergement lors de notre petit week-end improvisé dans l'Aisne. Aujourd'hui, voici venu le temps de vous raconter ce que nous y avons fait : suspens !!
 Mis à part de grandes balades dans la nature, nous avons fait une halte à Guise. Petite ville à un bon quart d'heure en voiture de Saint-Quentin, d'ailleurs n'hésitez pas à vous arrêter voir la cathédrale de cette dernière avant.

Guise est une charmante petite ville de Province, dominée par un donjon médiéval. Mais la grande curiosité à ne pas rater est le familistère Godin.


Pour la petite histoire, Mr Godin est un industriel du XIXème siècle qui eu la bonne idée de développer les poêles de chauffage. Son usine fut un vrai succès commercial. Favorable aux idées socialistes se développant à l'époque, il construisit des logements pour ses ouvriers basés sur de nombreux principes : salubrité publique, confort (eau courante, chauffage), luminosité... et surtout il les entoura de nombreux services très pratiques : piscine, laverie, école, théâtre, épicerie... et même une crèche ! 



Le bâtiment principale est couvert d'une verrière surplombant une cour vitrée assez impressionnante.
Chaque élément architectural est réfléchi : la hauteur des plafonds, les distances entre les différents bâtiments et notamment avec l'entrée de l'usine également... Ainsi est né une vraie communauté de famillistériens avec une organisation particulière et très hiérarchisée selon l'ancienneté et la place qu'on occupait dans la communauté. 


Il serait trop long ici de tout vous résumer mais nous y avons appris des choses passionnantes sur la vie de ce lieu, sa  philosophie mais aussi les critiques qui sont nés de ce paternaliste d'entreprise et ses problèmes de fonctionnement.

Le musée est tout récent et c'est un exemple en la matière. Certains lieux de l'époque ont conservé une fonction similaire à leur utilité première comme la buvette qui est aujourd'hui un restaurant rapide où vous pouvez déguster des tartes au maroille, des saucisses frites ou autres plats simples. A noter un excellent café gourmand. Les tarifs sont très bon marché tous les plats sont à moins de 10 euros.



Ne vous privez pas de la visite guidée (8 euros 50, il y a des tarifs réduits et famille) qui vous donne plusieurs détails. 
Tout est facilement accessible en poussette grâce au nombreux ascenseurs.

Enfin le détail qui tue : il y a une table à langer dans les toilettes des femmes mais aussi dans celle des hommes ! 


Le Môme a bien suivi la visite, mais il était trop petit pour en comprendre l'intérêt. Le théâtre propose une animation très sympathique qui lui a plu, toutefois il était très déçu par la piscine car il s'attendait à voir l'eau... pas facile de lui expliquait l'évolution ! Certes la présence du berceau dans les chambres reconstituées l'a amusé et il a pu courir dans les jardins mais pour lui Guise a un autre attrait historique bien supérieur : son château de chevaliers !

L'avantage lorsqu'on se rend dans une telle région en basse saison c'est que l'on ne croise pas énormément de touristes. Nous n'avons d'ailleurs croisé personne ce jour là autour du donjon, ce qui fut parfait car nous avons eu droit à une visite pour nous tout seul.



Le guide était extra, un jeune homme passionné qui a raconté au Môme des anecdotes à sa portée (sur la façon dont vivaient les chevaliers, dont ils se nourrissaient... ), l'encourageant à taper contre les pierres pour trouver le trésor oublié. Nous avons emprunté de nombreux souterrains à la découverte de l'histoire de ce lieu qui fut très important pour la ville du Moyen-Age jusqu'à la seconde guerre mondiale.
Le château est encore en cours de fouilles et de restaurations. Il ne se visite que guidé (6 euros). Les poussettes et les talons sont fortement déconseillés. Les escaliers sont raides et assez dangereux.

Alors les poussettes, voici deux curiosités historiques de la ville de Guise que je vous conseille fortement d'aller visiter si vous passez dans le coin. Chacun d'entre nous est rentré à Paris avec des souvenirs plein la tête et dans son sac : un maroilles et un livre pour approfondir l'histoire du Familistère pour les parents et un superbe casque de chevalier en mousse pour Le Môme ! Mieux vaut lire un peu de philosophie socialiste avant que ce petit despote nous demande de l'appeler Mr Le Duc !




Bon week-end les poussettes !










Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Guise, ce n'est pas très loin de chez mes parents :)
    Mon père y va de temps en temps mais je ne crois pas y avoir mis un pied pour ma part ;)

    RépondreSupprimer
  2. Une idée de week-end à garder en mémoire !

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails