lundi 7 février 2011

Les voyages forment la jeunesse ! Episode 3 : chargez la mule !



Dernier épisode de la série inspirée par notre expédition au Mexique : les bagages du Môme.
Pour vous replonger dans les deux premiers, c'est ici et .

Avant toute chose, je tiens à préciser qu'un bébé de moins de deux ans voyageant en charter n'a le droit à aucun kilo de bagage, alors que sur un vol régulier la plupart des compagnies lui accordent 10 kilos.
A l'aller, les hôtesses au sol, très sympathiques, nous ont fait cadeau de l'excédent (plus 10 kilos), au retour il a fallu un peu batailler, mais nous nous étions considérablement allégés (plus 1 kilo, le stock de vivres et de couches avait bien diminué...).

Grâce au Môme, j'ai appris à voyager léger. Si auparavant j'emmenais trois paires de chaussures, un vanity débordant, la quasi totalité de ma garde robe, aujourd'hui ce sont ses affaires qui prennent toute la place et je dois me contenter d'une jupe et d'une paire de tongs !

Derrière l'arbre se cache une famille de crocodiles...





Compartiment N° 1 : de quoi le nourrir !

A il était béni le temps de l'allaitement, où l'on ne devait pas se préoccuper de la boîte de lait pesant trois tonnes, des biberons et des tétines ! Pour lui c'est Avent sinon rien et je n'ai pas réussi à savoir s'ils étaient vendu à Playa del Carmen. Je n'ai pas non plus pris le risque d'acheter un lait sur place.
Nous ne savions pas ce que proposeraient les différents restaurants à l'hôtel, de nombreux petits pots et compotes ont donc été disséminé sous les chemisettes et polos. Comme le choix des buffets était très appétissant, Le Môme y a souvent trouvé son bonheur avec un peu de poisson, de grillades, de la ratatouille, des pâtes et des fruits frais ! Mais les petits pots nous ont bien dépanné lors des excursions notamment et nous ont sauvé de l'absence totale de compote parmi les mets proposés.

Compartiment N° 2 : de quoi le vêtir !

Certes au Mexique il fait presque toujours beau, mais lorsque j'ai rempli la valise une petite voix me disait : et s'il pleut pendant une semaine, s'il est malade et que je dois le changer trois fois par jour... bref, c'est toute sa garde robe à lui que j'ai emmené et avec un tube de lessive à la main au cas où mais j' ai croisé les doigts pour ne pas avoir à m'en servir, c'est le vacances tout de même !
Honnêtement, je pense avoir un peu exagéré mais je ne dis pas que je ne referais pas la même bêtise la prochaine fois !
Il faut aussi avouer que je n'ai parfois par réussi à me décider entre certaines de ses affaires trop mimi qu'il ne met que rarement comme ses maillots de bain, il était super mignon avec chacun d'entre eux !

Tulum

Compartiment N° 3 : de quoi le soigner !

Avant le départ, petite visite chez le pédiatre pour une ordonnance préventive en cas de diarrhée, fièvre, rhume... de quoi avoir de quoi réagir pour les petits maux. A la pharmacie, j'ai rajouté à cette liste, une bonne crème solaire et un produit anti-moustique, les deux adaptés spécialement aux bébés. De nombreux produits contre les insectes sont trop forts et néfastes pour les petits, faites-vous conseiller. Pour les pays chauds, je trouve que le brumisateur est utile pour les rafraîchir, Le Môme trouvait ça plutôt amusant ! A noter que cette bombe a eu un double emploi car il a jugé très ludique le fait d'enlever et remettre le bouchon pendant vingt minutes ! Le serum physiologique est très pratique pour nettoyer les yeux, le nez et la bouche de mon petit mangeur de sable....
A ce chapitre, je rajoute un élément majeur : les couches ! Personnellement je les emmène toutefois je suppose qu'il est possible de trouver des Pampers et des Huggies dans de nombreux pays et assez facilement. Je préfère visiter les sites archéologiques que les hypermarchés !

Compartiment N° 4 : de quoi jouer !

J'en ai déjà parlé au sujet de l'avion. Nous avions un stock de jouets ! Il s'était aménagé un petit coin jeu dans la chambre d'hôtel et c'est peut-être pour cette raison qu'il s'est vite senti chez lui. Là encore, un grand merci à Doudou, qui n'est pas étranger à la bonne acclimatation !

Et bien sur, vous devez penser au carnet de santé et au passeport. Les enfants ne peuvent plus être sur celui de leurs parents. Le Môme a le sien depuis l'âge de six mois, autant vous dire qu'aujourd'hui à 17 mois il ne ressemble déjà plus du tout à sa photo. Bon courage pour la photo ! Le photographe avait été très patient car il devait avoir la bouche fermée alors qu'à cette époque là ses dents le travaillaient et qu'il bavait beaucoup ! Prix : 17 euros pour une validité de 10 ans. Nous avions dû attendre quinze jours pour l'obtenir.

Les coatis


Alors, les poussettes, à vos claviers, agences de voyage, guides... pour vous dénicher de belles vacances pour cet été ! Emmener son petit permet de le voir grandir tout d'un coup, d'assister à ses progrès et ses découvertes comme lorsque Le Môme a vu passé un petit Coati devant notre terrasse... De plus, vous constaterez que les habitants s'adressent à vous plus facilement, des sujets de conversations s'engagent sur les différences, les similitudes d'éducation... un enfant c'est un passeport universel ! Alors, vous partez où ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. On devait partir en Égypte en Avril, on va changer de destination... J'avais pas pensé au passeport mais elle a une carte d'identité, je vais peut être pouvoir faire sans alors ?

    RépondreSupprimer
  2. Nat de Bruxelles7 février 2011 11:16

    Merci à vous pour ces 3 billets truffés de bons tuyaux.

    RépondreSupprimer
  3. Nous sommes allés en Isräel en juin, ma patate d'amour avait alors 10 mois, je t'avoue qu'il a été très dur de ne pa lui emmener l'intégralité de sa garde robe d'été! vu les températures en France, je n'étais pas sûre de pouvoir la promener en robe à bretelles...
    Je me suis donc lachée sur ce point.
    Côté bouffe, ça a été galère, je n'avais prévu que quelques petits pots me disant que je trouverai mon bonheur sur place. Que nenni! Les israéliens ne font que (ou presque) des petits pots aux fruits, si tu es une bonne mère c'est toi qui fait les purées de ma progéniture!
    on s'est donc débrouillé comme on pouvait et beaucoup compté sur les amis (on connait bcp de monde là-bas).

    RépondreSupprimer
  4. Super compte-rendu ! En plus j'adore le Mexique et espère bien y retourner avec notre Ticoeur...Pour nous c'est voyage en Malaisie dans 1 mois avec bébé (16 mois)...première fois qu'on va si loin mais il a l'habitude de voyager (Italie, Maroc, Ecosse...) Je ferai aussi le compte rendu sur mon blog. Et sinon, encore merci pour le concours Quinny : j'ai été contactée aujourd'hui ! A+

    RépondreSupprimer
  5. Xtinette -> Je suis allée en Malaisie il y a quelques années, j'ai adoré !

    RépondreSupprimer
  6. "Avant toute chose, je tiens à préciser qu'un bébé de moins de deux ans voyageant en charter n'a le droit à aucun kilo de bagage".
    Faux.
    Je travaille pour la compagnie Edelweissair, et nous autorisons des franchises de 10KG par enfant.
    Vérifiez vos informations avant de les faire partager.

    RépondreSupprimer
  7. je savais bien que j'avais oublié un truc : les carnets de santé! merci!!!
    pour ce qui est de la nourriture, Little B. 20 mois, mange quasi comme nous, du coup je n'ai rien pris, il s'adaptera!!!!
    pour les couches, j'ai un paquet, si besoin on rachètera sur place mais normalement ça devrait le faire!!!!

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails