lundi 17 janvier 2011

Le Louvre : label histoire pour les petits et les grands !

Il aura fallu attendre 16 mois, pour que Le Môme fasse ses premiers pas dans le plus grand musée du monde : Le Louvre. Durant cette période, on est souvent venu dans le coin, flâner et jouer aux Tuileries ou dans les Jardins du Palais Royal, faire quelques courses dans la galerie marchande du Carrousel... Mme Ma Poussette avait déjà affronté les pavés de la Cour Carrée. Il y a quelques jours, il est entré dans ce lieu qui m'est si familier, j'ai croisé les doigts pour ne pas avoir à en ressortir trop vite à cause d'un petit Monsieur peu enclin à rester dans sa poussette... Cette première visite fut l'occasion d'aller admirer l'exposition du moment : L'antiquité rêvée - Innovations et résistances au XVIIIème siècle.

Psyché abandonnéeJacques-Louis David (détails) 


BB-Good : 

Je suis assez partisane de l'idée selon laquelle, il est très important que les enfants comprennent très vite qu'un lieu équivaut à un centre d'intérêt particulier, une attitude à adopter... par exemple à la piscine on se baigne, au théâtre on écoute des comédiens, au musée on y vient pour découvrir l'art.
N'allez pas vous imaginer que j'initie Le Môme dès aujourd'hui à l'histoire de l'art, à ses courants, ses techniques ! Seulement, je suis persuadée que de l'emmener dans ces lieux avec leurs ambiances spécifiques, entouré de tableaux, de sculptures, sans même lui demander de regarder, ne peut qu'encourager sa curiosité et lui faire comprendre qu'il existe dans une ville des endroits différents des magasins, du métro, des parcs...

Au Louvre, les jeunes enfants sont bienvenus. Pour les petits, il y a plusieurs espaces de change. Beaucoup de facilités pour les poussettes (ascenseurs, petites pentes...) Pour ceux qui sont venus sans, le musée vous en prête, vous n'avez qu'à laisser une pièce d'identité comme garantie. Toutes les poussettes sont autorisées, même les poussettes doubles... toutefois mon interlocutrice a eu un doute pour les triples...

Lors de la visite, mon petit bonhomme de 16 mois a été beaucoup plus réactif que je ne l'aurai cru. S'extasiant devant un cheval peint, les autres visiteurs ont gentiment souri à son hennissement... La sculpture semblait être le plus intéressant pour lui. La 3D est probablement plus frappante et interpellante. Après 20 minutes d'attention, il s'est endormi calmement dans sa poussette, me laissant savourer l'expo à ma guise ! Comme quoi au Louvre, il s'y sent très bien !
Je programme le département des sculptures pour notre prochaine visite, je gage que les chevaux du château de Marly lui plairont beaucoup.

Pour les plus grands et les familles, de nombreux ateliers sont organisés. Ouverts aux enfants de 4 à 13 ans, ils ont ainsi l'occasion d'écrire en hiéroglyphes, mettre l'art en BD, en apprendre davantage sur les chevaliers... J'avais eu l'occasion de tester celui sur l'écriture cunéiforme (première écriture connue datant de 3 400 avant Jésus-Christ en Mésopotamie), ce fut une excellente expérience de rédiger ma petite tablette avec mon stylet !
Côté visite, pour ceux qui ont des petits qui sont dans la passe "château fort, chevaliers...", je vous conseille la partie du Louvre Médiéval où on peut admirer les vestiges du premier château construit.



Ne manquez pas non plus, la librairie pour les enfants qui possède un grand choix d'ouvrages pour les initier doucement à l'art.

BB-Bad :

Si vous n'avez jamais visité le Louvre et que vous souhaitez y passer la journée en allant admirer La Joconde, la victoire de Samothrace, la Vénus de Milo, les primitifs flamands, les trésors égyptiens, les lions de Khorsabade, les chefs d'oeuvre de Poussin, les meubles de Boule, les appartements bling-bling de Napoléon III et quelques statuettes pré-colombiennes... venez sans enfant, je pense qu'un si long moment dans ce lieu clos sera trop fatiguant pour eux et que vous serez frustré.





Maman-Good :

Il y a un vrai avantage à emmener bébé avec vous au Louvre : il vous sert de coupe fil pour les contrôles sécurité ! Comme dans tous les musées nationaux d'ailleurs.
N'hésitez pas à demander si on ne vous le propose pas directement. Certains gardiens semblent considérer que ce passe droit est abusif... mais ne soyez pas gêné d'en profiter, ce n'est quand même pas souvent !

Bien sûr l'avantage premier du Louvre c'est d'être rempli de merveilles !
Personnellement je pense qu'il ne faut pas dépasser un temps de visite de plus de deux heures pour être vraiment attentif. Choisissez à l'avance le département que vous voulez visiter et tenez-vous y.

L'exposition du moment : l'antiquité rêvée (Hall Napoléon) 

Cette exposition présente les visions de l'antiquité grecque et romaine, qu'ont eu les artistes et les intellectuels du XVIIIème siècle. A la suite des découvertes archéologiques, des débats, des idées nouvelles sont apparues. Les différents courants artistiques de cette époque sont influencés différemment par ces nouveautés, ceux qui y adhèrent, ceux qui interprètent, ceux qui les rejettent, ceux qui les transforment...
Très claire et didactique cette exposition permet de revenir sur une problématique essentielle du siècle des lumières.
L'exposition est très complète, analysant la thématique non seulement dans la peinture et la sculpture mais également dans les projets architecturaux et les écrits.
La présentation est très bien faite, les oeuvres pas trop nombreuses sont mises en valeur.
Il faut comptez deux heures de visite en prenant son temps.
Personnellement, j'aime aussi beaucoup les expositions temporaires car elle permettent de voir en chaire et en os pour ainsi dire, des chefs-d'oeuvre que l'on ne côtoie habituellement que dans les livres, comme dans ce cas le tableau inquiétant et déstabilisant de Johann Heinrich Füssli Le cauchemar conservé à Détroit (USA).






Maman-Bad : 

Passé 30 ans (fin de la merveilleuse carte Louvre Jeune...), aller au Louvre est un coût : 10 euros et si vous faîtes aussi l'exposition il faut rajouter 4 euros à l'addition. Droit d'entrée de 11 euros pour l'exposition seule. Rappelons que l'entrée est gratuite pour les moins de 18 ans et jusqu'au dernier jour de vos 29 ans la carte Louvre Jeune est une vraie aubaine, elle est très vite amortie et procure pas mal d'avantages.




Le musée a mis aujourd'hui en place la carte Louvre Familles, elle coûte 80 euros pour deux adultes (pas de lien de parentalité exigé) et trois enfants.
Elle permet un accès illimité, coupe-file et gratuit aux collections permanentes. Elle offre une réduction de 30% aux ateliers, visites guidées... Vous avez droit à des visites thématiques exceptionnelles comme aller dans les salles du musée avec un photographe... des réductions dans les boutiques et les restaurants, et un petit guide spécial famille vous est offert.
Mais je ne la trouve pas terrible car vous ne pouvez accéder au musée grâce à elle que si vous êtes accompagné d'un enfant (la pause déjeuner en rendant visite au sphinx égyptien est donc à facturer en plus), elle ne donne pas accès aux expositions temporaires du Hall Napoléon. Il faut aller au musée plusieurs fois dans l'année en famille pour que cela soit rentable.

Sinon comme tous les musées nationaux, Le Louvre est gratuit le premier dimanche de chaque mois.


Alors, les poussettes, roulez jusqu'au Musée du Louvre, dans le 1er arrondissement pour aller découvrir la très belle exposition L'antiquité rêvée, vous avez jusqu'au 14 février. Ce lieu ouvre grand les bras pour les petits qui sauront sûrement apprécier plus tôt que vous ne le pensez les couleurs, les sujets des tableaux, les mouvements des sculptures animalières, l'humour de certains artistes, les représentations de leurs clones d'une autre époque... Laissez promener leurs yeux dans ce merveilleux palais, afin qu'il fasse parti de leur culture quotidienne !
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Ma fille adore et elle réclame tout le temps d'y aller quand on passe devant... la prochaine fois je lui ai promis de faire les salles avec les statues de l'époque gréco-romaine!

    RépondreSupprimer
  2. Je pense que tu as raison sur le fait d'emmener le môme "tôt" et de l'habituer aux lieux qui demandent un comportement particulier, j'ai pas pu le faire, "à cause" de l'arrivée du petit frère en fait, et je le regrette, les miens sont donc déjà quasi irrécupérable dans un lieu public...

    RépondreSupprimer
  3. @Carole : c'est génial qu'elle soit interessée comme ça ! J'espère que La Vénus de Milo lui plaira !
    @e-Za : Oh faut pas désespérer ! T'a essayé à travers les ateliers ?

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails