lundi 5 juillet 2010

Un musée qui a du chien !



Lorsque je suis allée visiter le musée de la chasse et de la nature, j'étais pleine d'a priori. J'imaginais un lieu assez austère, poussiéreux, avec au mur des têtes d'animaux morts, des fusils et carabines alignés, des tableaux de chasse répétitifs... L'exposition du photographe Antoine Schneck Leurs chiens qui propose la photo des animaux de compagnie de personnes célèbres m'attira vers ce lieu. Et bien oui ! Le mot célébrité tout de suite ça me parle !
J'avais complètement tort, ce musée entièrement refait en 2007, est non seulement très riche mais aussi très ludique !

Pour commencer quelques mots sur cette exposition originale. S'inspirant des tableaux que Louis XIV fit faire de ses chiens, l'artiste eu l'idée de proposer à certaines personnalités du monde de la politique, de la culture, des affaires, d'offrir à leurs petites bêtes le même hommage. Le résultat est impressionnant, exposés avec un cadrage resserré sur fond noir sur trois niveaux dans une pièce, ces chiens vous surplombent avec panache tels les portraits des puissants dans les cabinets dit aux hommes illustres.
Le point fort de cette exposition est tout l'humour, les clins d'oeil qui s'en dégagent. Sous Uma Adjani se trouve Léda Lambert et pourtant si le premier est bien le portrait du chien de l'actrice, le second n'a rien à voir avec celui de son fiancé. Certains ont d'illustres maîtres, d'autres n'en portent que le nom appartenant à des membres moins célèbres de la famille ! Allez jouer à retrouver le chien de chaque propriétaire et surtout soyez attentif et trouvez l'intrus. Que voulez-vous dans certaines corporations, posséder un chien cela ne se fait pas !
Il est de notoriété publique que les animaux peuvent faire et défaire les carrières. Pensez-y avant de vous lancer ! Pour la politique mieux vaut le labrador alors que dans le show biz le caniche rose renforcera votre cote ! D'après vous quel animal est conseillé pour une bloggeuse ?



BB-Good : ce musée n' a pas lésiné sur les moyens pour être attrayant pour les enfants. Ils peuvent toucher à beaucoup d'objets, des petits meubles avec des tiroirs à ouvrir, des jumelles... les invitent à observer la nature à la recherche des animaux. Chaque pièce correspond à un animal, et comme un jeu de piste, ils doivent suivre les indices pour le retrouver : empreintes, excréments... une manière ludique d'en apprendre un peu plus sur les loups, les cerfs ou les sangliers...
Les gardiens dans ce musée sont d'une grande gentillesse (à noter car ce n'est pas monnaie courante !) et n'hésitent pas à leur montrer toutes ces installations et surtout à mettre en route la star de la salle des trophées : le sanglier qui les appelle !
Devant les fauves empaillés, Le Môme, qui est dans sa période découverte des animaux nous a gratifié d'un grognement tout en finesse imitant le tigre, c'est dire à quel point ils sont impressionnants ! Il était tout fier, pour le moment il ne sait faire que deux animaux : le tigre et la vache mais bon il n' a pas pu faire sa démonstration pour ce dernier car la chasse à la vache n'est pas encore très développée !
S'il y a bien une salle où, aux premiers abords, je ne me serais pas attardée avec un enfant, c'est la salle des armes ! On peut y voir différentes sortes de fusils ou autres armes à feu sur un mur et même s'il sont très travaillés (incrustation d'ivoire...) cela n'est guère passionnant pour les petits ! Mais là encore le conservateur a eu l'idée d'expliquer le fonctionnement de chaque arme à travers un petit dessin animé et surtout regardez le jusqu'au bout c'est une happy end !
L'aspect ludique du musée le rend très agréable et accessible. Les animaux empaillés sont parfois mis en scène comme le petit renard lové dans son fauteuil.
Pour les 5-10 ans, des visites contées sont organisées sur le thème des animaux (5 euros) et il y a également des visites découvertes plus axées sur le rapport entre l'homme et son environnement naturel (10 euros). Programme.
BB-Bad : Pas d'espace de change mais les toilettes sont très propres et il y a un petit banc juste à côté qui peut faire l'affaire en cas d'urgence. Le musée n'a pas de cafétaria donc ce n'est pas possible de faire réchauffer les plats des enfants ou de déjeuner après la visite. Enfin ce mauvais point est très relatif car étant au coeur de Paris, il y a des endroits accueillants pas très loin. En panne d'idée : consulter la carte interactive !


Maman-Good : On visite ce musée comme une maison. Vous êtes un peu chez vous dans ce magnifique hôtel particulier, de nombreux canapés et sièges confortables sont à votre disposition. Dans cette demeure en plein coeur du Marais, on déambule à travers les collections présentées dans des pièces d'apparat ou plus intimes tel le cabinet à la Licorne. L'art animalier est présenté sous toutes ses formes à toutes les époques. A ne pas rater, les chefs d'oeuvres de la peinture des 17ème et 18ème siècles comme les Snyders ou les Chardin. Petit coup de coeur personnel pour le tableau du Cerf ivre, une école flamande joliment exécutée et très drôle !
Après avoir admirer les chiens de l'exposition, ne manquez pas d'aller voir leurs illustres ancêtres ceux de Louis XIV peint par Desportes.
On trouve également des oeuvres contemporaines qui s'insèrent dans la scénographie avec discrétion, surprise ou humour tel La voiture aux oiseaux, carcasse envahie par des arbres morts dans le salon aux oiseaux. Enfin pour terminer sur les chiens, ne manquez pas le clin d'oeil avec Puppy de Jeff Koons, célèbre West Highland Terrier sagement assis dans la même salle que les représentations des "royals canins" du monarque versaillais !


Maman-Bad : Mme Ma Poussette a été reléguée au vestiaire, ce qui est dommage car le musée possède un ascenseur qui lui serait très utile ! Pas de prêt de porte bébé pour compenser. Toutefois comme on est un peu chez nous (surtout qu'il n'y avait pas beaucoup de visiteurs lors de ma venue), j'ai fait comme à la maison ! Pour me reposer les bras, Le Môme a joué sur les canapés et peaufiné son quatre pattes sur le beau parquet !





Alors, les poussettes, sonnez le clairon et galopez jusqu' au Musée de la Chasse et de la Nature, 62, rue des archives dans le 3ème arrondissement. Pour casser les idées reçues sur ce musée, ne vous privez pas d'une petite visite ! On est très loin de l'image du chasseur grossier, tueur de bêtes inoffensives et complètement has been !
Mille mercis à Raphaël de l'agence Alembret Communication pour nous avoir fait découvrir à travers une visite passionnante un musée très riche et kid friendly.
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Je connais pas mal de parents qui y ont emmenés leurs enfants...et tous me l'ont recommandé !
    Et pour les visites où Mme Ma Poussette est reléguée au vestiaire, je recommande l'usage du Tonga...tout petit, tout léger (il rentre dans un sac à main)...mais qui permet de porter bébé facilement (sans s'épuiser les bras !)...nos enfants ont fait nombre de musées comme ça !

    RépondreSupprimer
  2. J-c de Mézidon5 juillet 2010 21:24

    C'est toujours un plaisir de parcourir la Capitale en lisant tes commentaires et en découvrant les photos mis en ligne.
    Pour une Bloggueuse de ton talent et pour répondre à ta question sur quel chien te conseiller? je pense qu'un Truffier serais le chien idéal, celui-ci possédant un flair extraordinaire pour trouver des truffes, d'ou le nom du chien, et toi possédant un flair non moins excellent pour me faire découvrir des endroits et des choses de Paris que je ne verrais probablement pas autrement.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails