mercredi 7 juillet 2010

Quand le jazz est là, le brunch est plus sympa !


La Bellevilloise fut créée à la fin du XIXème siècle pour permettre aux plus pauvres un accès à la politique et la culture. Aujourd'hui ce lieu reste incontournable dans l'est parisien, expositions, concerts, événements divers sont proposés dans un esprit d'indépendance artistique. Le restaurant très agréable, La Halle aux Oliviers propose tous les dimanches un brunch au son du jazz !

BB-Good : L'accueil est très souriant envers les petits, la preuve en est qu'ils sont assez nombreux à accompagner leurs parents. Les serveurs comprennent fort bien que réchauffer un petit pot peut être une priorité, passée une certaine heure... et oui je n'avais pas compté dans mon temps de transport le fait d'être bloquée 15 minutes à l'entrée d'une station de métro ! Porte en panne, alarme en panne, couple de retraités très gentils mais pas costauds, personne... personne... une sauveuse ! Allez tous en choeur Rame Avec Ta Poussette ! Et message perso pour Bertrand D. et Nicolas S. : ce n'est pas les magasins qu'il faut ouvrir le dimanche, priorité au développement des lignes de bus le jour du seigneur !
Pas de menu spécifique, ils ont droit au même buffet que les grands à 13 euros, logique ils ont de plus petits estomacs à remplir ! Côté saveur, il y a tout ce qu'aime les bambins : charcuterie, fromage, crêpes, viennoiseries, jus de fruit... et qui sait peut-être que dans leur élan ils voudront goûter au saumon cuisiné aux herbes ou même, soyons fous, aux aubergines gratinées au chèvre ! Vous connaissez l'amour du Môme pour le fromage blanc frais, verdict de celui-ci : "pas mal, cela ne vaut pas celui de la Turquie mais tout à fait convenable" ! Il s'exprime bien pour 10 mois... mais son coup de coeur : les petits pains ronds !

BB-Bad : Ni chaise haute, ni espace de change. Mais Mme Ma Poussette est vraiment la bienvenue, place de choix et tout le tralala !
A cette époque de l'année sous la verrière il fait très chaud, la terrasse ombragée aurait peut-être été préférable mais c'est un espace fumeur !


Maman-Good :
Premier point le brunch est en musique ! Déjeuner sur des notes de jazz est des plus agréable ! Rien à dire sur ce fond sonore, ni trop fort ni pas assez, on écoute mais cela ne nous empêche pas de converser ! La musique a un bel avantage elle occupe aussi les enfants ! Le Môme a bien apprécié.
Côté déco, le lieu est des plus sympathiques, la verrière et les plantes lui donnent un air de jardin d'hiver. Les tables ne sont pas toutes identiques, vous pouvez préférer les fauteuils ou canapés ou chaises plus conventionnelles. Tous ces éléments associés à une décoration raffinée en fer forgé dans un esprit art nouveau confèrent à ce restaurant un charme fou ! La terrasse ombragée a l'étage est très prisée à cette époque de l'année, pensez à réserver.
Pour vos papilles, le brunch est servi sous la forme d'un buffet à volonté (28 euros). D'un côté le salé, de l'autre le sucré. Les produits notamment la charcuterie, sont très frais et de saison. Les plats chauds sont originaux, pas d'oeufs brouillés ni de bacon ici, on mise plutôt sur des beignets de crevettes, confit de légumes, en définitive c'est selon la saison. Si le buffet salé est très bon, à notre table nous avons été vraiment conquises par le sucré : les cookies, les crêpes, les brownies sont succulents. Les boissons sont à volonté et il y a un grand choix : 5 jus de fruits différents, thés verts, noirs, rouges... pour conclure on s'est régalé, à tel point que beaucoup ont jeûnés le soir venu ! Pour tout vous avouer, nous étions cinq gourmandes ce jour là, cinq girls exigeantes et un peu chiantes (on le revendique !) mais en conclusion cinq contentes !
A noter que le samedi ce sont des dejeuners bio qui sont proposés, dès que Mme Ma Poussette trouve un moment pour le tester, on vous racontera !


Maman-bad : il y a deux services et lorsque vous êtes du premier (12h-14h), vous comprenez vite qu'il faut partir ! Personnellement je trouve toujours ça un peu agaçant d'avoir l'impression d'être poussée dehors surtout lorsque le restaurant n'est pas plein, même si on est prévenu dès le début. Par conséquent arrivez vraiment à l'heure pour pouvoir profiter pleinement !




Alors, les poussettes, sortez les bavoirs à La Bellevilloise, au 19-21, rue Boyer dans le XXème arrondissement. Une ambiance certes très bobo, mais avec des assiettes bien remplies, des estomacs calés, des papilles satisfaites et des oreilles diverties ! On ne peut pas toujours en dire autant pour de nombreuses adresses qualifiées de la sorte !
Puis pour aller digérer, roulez jusqu'au petit square au bout de la rue où pendant que vous ferez la sieste, les enfants s'amuseront !

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Parfait post pour cette petite escapade gourmande du dimanche ! Restitution très fidèle.
    Je rajouterai néanmoins que, comme la majorité des brunchs parisiens, le prix est à mon sens un peu élevé.
    Celà dit, un vrai moment de plaisir, entourée de girls et du môme !
    Une girl gourmande, exigeante et un peu chiante

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails