vendredi 28 mars 2014

Non à l'ingérence

Le Môme est a l'âge où les "c'est plus mon copain" sont nombreux, les disputes sont aussi fréquentes que les barres de rire. Il vit dans un monde où les dragons et les pirates se trouvent dans les cours de récrée, où l'on se fache parce qu'il ne peut pas y avoir plusieurs chefs de chevaliers. J'ai parfois l'impression devant ses récits de me trouver dans le roman de Goscinny.
On retrouve des Nicolas, des Alceste, des Agnan. Un monde auquel on n'appartient pas vraiment, où nous sommes juste la "maman de".




Je trouve que nous, les parents devont, devant toutes ces histoires, rester à notre place. Il faut certes être vigilant pour éviter la violence, les souffre douleurs ou le harcèlement. Mais outre ces cas particuliers, je pense qu'il faut les laisser régler leurs histoires. La maîtresse a son rôle à jouer si cela perturbe la classe mais pas les parents. 

Il le faut parce que déjà c'est leur apprendre à gérer des conflits, à s'opposer et à faire entendre leur point de vue même si c'est à coup de "je ne joue plus avec toi" ... c'est toujours mieux que deux coups de pieds. 

Il le faut parce que nous n'étions pas là lors de la dispute alors nous n'avons qu'un point de vue celui de notre petit et qu'il y a de grande chance qu'on le partage parce que c'est le plus gentil, le plus beau, le plus mignon... à nos yeux.

Il le faut parce qu'ils grandissent et qu'il faut qu'on accepte de ne pas tout savoir, de ne pas tout maîtriser. Alors oui, c'est parfois triste de le voir jouer tout seul dans la cour mais ça lui apprend que les autres ne font pas obligatoirement ce qu'il attend d'eux et que parfois il faut l'accepter. 

Et surtout il ne faudrait pas que nous rajoutions du drame là où il n'y a qu'une petite dispute d'enfants. 

Attention, je ne parle pas des enfants qui sont toujours tout seul ou qui ne parviennent pas a se faire des amis, je pense que dans ce cas il est bienvenue d'essayer de les aider, de leur donner des clés pour surpasser leur timidité, leur appréhension. Parfois, il existe des amitiés néfastes qu'il vaut mieux aussi pour le bien-être des deux enfants contrôler. Mais j'ose espérer que toutes ces exceptions restent minoritaires. 

Pour les cas auxquels je pense, il faut les laisser régler leur compte, s'effacer. 
Je déteste les parents qui à voix haute à la sortie des classes disent tout fort : "ah c'est lui qui n'a pas voulu te prêter ce livre." ou ceux qui viennent voir un autre enfant en lui demandant pourquoi il n'a pas voulu jouer avec sa fille à la récrée...

Laissons les se débrouiller, acquérir leur vie sociale, ils n'aimeront pas tout le monde. Ils auront plus d'affinité avec un tel, auront des mots avec un autre. Ils se feront des amis d'un jour et d'autres d'une vie. Ils se chamailleront pour des broutilles ou des désaccords plus profonds. 

Laissons les créer leur cercle d'amis sans intervenir, sans nous en mêler. Laissons les choisir ceux avec qui ils ont envie de jouer et de se disputer. 

Surtout que souvent, celui qui a tant agacé et qui n'est plus le copain, le lendemain ce sera celui avec qui on retrouvera notre enfant au fond de la cour en train de jouer aux avions ! 


Ps : la photo est celle d'une jolie journée de carnaval a l'école. Il est déguisé en pieuvre... 
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Tout à fait d'accord! Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  2. Parfaitement !
    Je ne peux être que d'accord : en tant que maman et en tant que maîtresse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ingérence dans la classe est encore plus compliquée à gérer je pense...

      Supprimer
  3. Merci de nous donner un point de vue posé et objectif et nous faire réfléchir sur notre éducation ! Merci de faire confiance au corps enseignant dont je fais partie, cela me booste quand j'ai "mal à mon métier" de nous voir parfois mal jugé(e)s. Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bon courage, je me doute que pour vous ce n'est pas facile tous les jours.

      Supprimer
  4. C'est le clan des maitresses qui parlent... Si tu pouvais être parent d'élèves dans mon école ca m'aiderait. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je suis sure que tu vas savoir les amadouer ;-)

      Supprimer

D'accord ? Pas d'accord ? A vous de jouer !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails