mardi 18 décembre 2012

Mode in Orsay

On appelle les impressionnistes, les peintres de la vie moderne. Si aujourd'hui on salue surtout la révolution picturale qu'ils ont engendré, il ne faut pas oublier qu'ils sont surtout aussi les témoins d'une époque pleine de progrès industriels, d'évolutions sociales, de changements quotidiens. A travers leurs oeuvres, c'est toute la société de la seconde moitié du XIXème siècle qui nous est présentée et notamment la mode de cette période. Le musée d'Orsay propose en ce moment et jusqu'au 20 janvier, une exposition retraçant l'évolution de la mode et sa représentation dans les tableaux impressionnistes. On se promène à travers de magnifiques robes, jolis tissus et formidables tableaux afin de comprendre ce qu'était à cette époque le it accesoire, la it robe...



BB-Good :
Le musée d'Orsay est un exemple à suivre pour l'accueil des plus jeunes dans les musées. Petit rappel pour les nouveaux : la poussette est coupe-file (entrée sur la droite quand vous êtes face au musée), espace de change. Attention, les poussettes trop encombrantes peuvent se voir refuser l'entrée les jours de forte affluence, privilégiez les poussettes cannes.
Le nouveau café rénové est au 5ème niveau, il est très confortable pour accueillir les petits pots, les tétées... et j'avoue qu'allaiter devant cette vue, est vraiment très agréable.

Café

L'exposition plaira aux enfants intéressés par les robes de "princesses" mais attention sélectionnées ce que vous souhaitez leur montrer car il y a beaucoup de choses.  Il y a des visites famille organisées par le musée pour les enfants à partir de 5 ans accompagnés de leurs parents et des ateliers autour de cette exposition comme ceux intitulés "de soie et de dentelle" à partir de 5 ans également. Tout le programme est disponible sur le site.


BB-Bad :
L'exposition est surchauffée et a un grand succès. Deux conséquences s'imposent pour une visite avec des petits. Tout d'abord, privilégiez le porte bébé ou une poussette canne, la circulation est difficile, beaucoup d'allées étroites. Ensuite, il fait vraiment très chaud, laissez ce que vous pouvez au vestiaire et prévoyez des vêtements légers pour bébé. Cette chaleur a même donné soif à Little Marmot ce qui me permet de vous confirmer qu'il est possible d'allaiter dans l'exposition.
L'exposition n' a pas beaucoup d'attrait pour les jeunes enfants. Je la conseille à partir de 6 ans. Les tableaux sont essentiellement des portraits, genre plus difficile à appréhender pour les plus petits que le paysage, les scènes de genre ou une peinture plus narrative. Les costumes ont intéressé Le Môme quelques minutes mais ensuite il a parcouru l'exposition sans trop regarder ce qui l'entourait. Seule la dernière salle lui a plu davantage, le décor est très clair avec des étendues d'herbe, cela l'a amusé.

Caillebotte, Vue de Paris sous la pluie, conservé à Chigago


Maman-Good :
L'exposition est un vrai régal. Rien ne sert de faire trop de zèle lors de la première salle, les trésors sont après. On navigue entre tableaux magnifiques et robes grandioses. Les oeuvres de Manet en particulier sont singulières et remarquables. Je suis restée longtemps à contempler La dame aux éventails, un tableau magnifique et d'une grande modernité.
L'exposition parvient à être très concrète, j'ai apprécié la confrontation des représentations avec des indications sur la mode et le quotidien : quel vêtement à quel moment ? dans quel ordre chaque pièce ? combien de temps passé à se préparer ?


J'ai aimé les citations d'auteurs comme celles d'Emmeline Raymond sur les parisiennes et il me plaît de les trouver encore d'actualité. On comprend la place primordiale qu'avait déjà la capitale dans l'évolution de la mode mondiale.
La dernière pièce est une grande réussite entre la moquette verte et les bancs, c'est un air de campagne en plein Paris. On a du mal à quitter l'exposition qui propose en point d'orgue un remarquable Caillebotte, Vue de Paris par temps de pluie, conservé à Chicago.
Surtout n'oubliez pas la pause au café du 5ème étage, la vue sur Paris est un régal tout comme les cakes proposés.




Maman-Bad :
Eviter les week-end et les heures d'affluence. Si vous êtes disponibles le 24 ou le 31 décembre, ce sont des dates à privilégier pour aller au musée, en règle générale même les expositions très populaires sont désertes.
L'exposition est assez longue, comptez deux bonnes heures pour bien en profiter. Il faut donc essayer de privilégier l'heure de la sieste pour que bébé vous laisse bien profiter.
Concernant l'exposition en elle-même mis à part les vitrines de documents de la première salle que j'ai trouvé un peu ennuyeuses et n'apportant pas grand chose (exception faite d'un magnifique carnet de bal), le reste est à voir absolument. On peut regretter que les vêtements des enfants ne soient quasiment pas abordés.

Manet, Dame aux éventails, conservé à Orsay

Alors les poussettes, roulez jusqu'au Musée d'Orsay, 62, rue de Lille dans le 7ème arrondissement pour découvrir l'exposition L'impressionnisme et la mode jusqu'au 20 janvier. A travers des chef-d'oeuvre, il est très intéressant de découvrir la peinture d'une société où le costume est un ensemble de codes. Les problématiques dégagées sont en adéquation avec celles d'aujourd'hui et résolument modernes, comme quoi les tableaux des impressionnistes ne sont pas prêts de passer de mode !
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. En effet c'est une belle expo et ma fille de 7 ans a aimé. Mais nous avons accéléré sur la fin car elle trouvait ça un peu long.
    Laura

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails