mercredi 27 juillet 2011

Cars 2 : on the road again !

Aujourd'hui, la pluie et le mauvais temps de juillet fait le plaisir de nos cinéfiles en herbe. Pas question d'aller construire un joli château sur la plage ou de mettre les brassards, direction à fond la caisse, vers le cinéma le plus proche pour retrouver Flash Mc Queen et sa bande pour la suite de Cars 1.


L'histoire : 
Dans cet opus, Flash McQueen (Owen Wilson / Guillaume Canet), le bolide des courses automobiles, et son meilleur ami Martin la dépanneuse (Larry The Cable Guy / Gilles Lellouche) partent avec leurs compagnons de Radiator Springs, pour courir le tout premier Grand Prix Mondial, qui sacrera la voiture la plus rapide du monde ! Au cours de ce championnat, Martin se retrouve au coeur d' une histoire d’espionnage international, qui l'emmène à travers le monde entier, pour une mission remplie d'actions, de courses poursuites et bien sûr d' humour sur un fond de problématiques écologiques.

Le Môme est trop jeune pour aller voir ce film même si Cars fait déjà parti de son univers, il est tout simplement accro à son pyjama à l'effigie de la petite voiture rouge et l'Histoire retiendra qu'il a su dire Cars avant voiture !

J'ai donc emmené le Pater Familias à l'avant première en présence de John Lasseter, le réalisateur du film, en chair et en os. Ce fondateur des studios Pixar, nous a semblé très sympathique.Si nous n'avions pas été si nombreux dans la salle, nous l'aurions bien convié à dîner ou à partager une bière. Il a défendu son film avec ferveur, balayant les critiques par des mots affûtés et un grand sourire. Répétant que ce nouvel épisode avait été réalisé car il y avait une idée et des personnages neufs, et non pas uniquement pour surfer sur la succès du 1er.

Mon avis : 

Maman-Good : 
j'ai trouvé Cars 2 très sympathique, on trouve toute la bande avec plaisir. Martin monopolise le devant de la scène au dépend d'un Flash moins présent. J'ai particulièrement aimé les nouveaux personnages comme le duo des agents secrets, les allusions aux films de James Bond ou Mission Impossible, sont savoureuses. Le scénario est très bien mené, très rythmé.
Les détails des décors sont très soignés, la ville de Paris revue et corrigée pour être transposée dans l'univers de Cars est  tellement bien faite que pour tout apprécier, il serait nécessaire de mettre sur pause.
 La 3D donne un vrai volume à l'image et vous plonge au coeur des différentes métropôles présentées ou lors des courses. Un vrai coup de coeur pour le passage sur les puces de Saint Ouen qui est orginal et très drôle.

Ne ratez surtout pas le court métrage précédent le film avec les fabuleux héros de Toy'story : Hawai Vacation, c'est à mourir de rire !

Maman-Bad :

Cars 2 n'est pas épargné par la critique qui n'y voit qu'une fade suite à un premier opus déjà bien en dessus des autres réalisations du studio. Personnellement si le scénario, la qualité des décors et des détails donnent au film ses lettres de noblesse, on peut regretter un manque de magie, d'émotion. Les bons sentiments sur l'amitié sont exprimés sans finesse. Le personnage de Martin est un peu agaçant, par ses gaffes à répétitions, même s'il faut le reconnaître les enfants adorent !

Alors les poussettes, roulez à toute allure vers votre cinéma le plus proche, pour retrouver la bande de bagnoles, la plus célèbre du cinéma. Un dessin animé savoureux, qui certes ne révolutionne pas les films d'animations, mais devant lequel on passe un beau moment en famille.  Une fois allumé, le moteur de Cars  ronronne grâce à une mécanique bien huilée, laissez-vous tracter !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. On y est allé dimanche mais pas de coup de cœur. C'est bien mais on s'attendait à plus.

    RépondreSupprimer
  2. @Michèle : ton fiston n'est opas Cars'addict ?

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails