mercredi 4 janvier 2017

Soupe party avec le soupmaker !

L'hiver à la casa nous mangeons très souvent de la soupe. Au minimum un soir sur deux, si ce n'est pas plus souvent. C'est l'un des moyen les plus efficaces pour faire manger des légumes aux kids sans qu'ils ne râlent.



Depuis quelques semaines, un nouvel allier est arrivé sur mon plan de travail dans l'équipe soupe : le Soupmaker.






Ce robot de cuisine se compose de deux parties : une cuve et un couvercle avec une tige mixeur.
Le principe du soupmaker est simple : il suffit d'y mettre tous les légumes d'appuyer sur le bon programme et il bosse tout seul. Environ 15 à 20 minutes plus tard la soupe est prête.





Le Soupmaker propose cinq programmes différents. Les trois premiers concernent la soupe. Le premier fabrique des veloutés sans aucun morceau. C'est le programme que j'utilise le plus parce que mes enfants n'aiment pas les morceaux dans le potage, il faut que tout soit très lisse.
Le second est pour les soupes moulinées (avec des morceaux) et le troisième pour des soupes à base de lait.

Nous varions les recettes et le livret fournit avec nous aide à être plus imaginatifs. Ainsi j'ai testé la soupe à la betterave ou celle de petits pois avec du chèvre frais et de la menthe, deux découvertes très sympathiques !


Parmi nos favoris du moment le potage indien de butternut. J'ai eu cette recette grâce à la méthode Fitnext. Il s'agit d'un potage de butternut avec de la ciboulette et du curry. J'en avais fait une version sans épices pour les enfants et en fait en goûtant le notre, ils en ont réclamé !
Parmi leurs recettes préférées c'est la soupe courgettes vache qui rit, qui arrive en tête. Nous réalisons cette recette au minimum tous les quinze jours.


Parfois aussi j'invente en fonction de ce qu'il me reste dans le frigo. Ainsi j'ai découvert que rajouter un panais dans un potage de légumes traditionnels était une vraie valeur ajoutée. J'aime aussi ajouter des fruits secs comme des noisettes ou des amandes ou des épices pour donner du goût. L'association carotte coriandre est une valeur sure.

Le Soupmaker a deux autres fonctionnalités : il permet de réaliser des compotes et des smoothies.
La première est très pratique et il ne faut pas hésiter aussi à l'utiliser pour des petites purées de légumes.
Je suis devenue une grande fan de la dernière fonction. Pendant les vacances, chaque matin j'ai pris le temps de me faire un jus frais chaque matin. Mes deux recettes favorites :  le jus de vitamines : pamplemousse, Orange, citron et kiwi et le Green smoothie : épinard frais, pomme, kiwi et un peu de banane.

Notre smoothie maison pour le brunch


Laver le Soupmaker : les deux éléments se lavent séparément. Si on le fait tout de suite avec une éponge et du produit vaisselle c’est vraiment très facile.
Il faut faire attention de ne pas mettre sous l'eau le moteur de la partie haute et l'anse où se situe la prise dans la partie basse. Clairement c'est vraiment facile et très rapide.

Son petit bémol : il devrait exister une version avec une contenance un peu plus importante. J'aime bien quand je fais de la soupe qu'il en reste pour le lendemain mais là ce n'est pas possible. Après comme dit le Pater Familias, c’est tellement facile à utiliser que ça permet surtout de changer plus souvent !


L'hiver est loin d'être fini, n'hésitez pas à me donner vos recettes de soupes fétiches !


Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. Ca a l'air parfait même pour les débutants en cuisine !
    Je note
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Oh mais j'adore,dommage que la contenance ne soit pas plus importante!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il faudrait une contenance famille nombreuse !

      Supprimer
  3. Je vais craquer je crois ! En plus il est simple d'utilisation.

    RépondreSupprimer

D'accord ? Pas d'accord ? A vous de jouer !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails