jeudi 31 mai 2018

Des livres pour raconter Mai 68 aux enfants

Petite, j'ai découvert mai 68 par les récits de ma mère qui vivait à Paris durant cette période. Ensuite les événements avaient rapidement été évoqués au lycée et je m'étais intéressée à ce qui c'était passé à Nanterre lorsque j'y étais étudiante. Mais il était un peu tôt pour donner à la période la portée historique qu'elle a aujourd'hui.

Avec le cinquantenaire, j'ai découvert deux ouvrages pour discuter de ces événements avec les enfants.


  • Au Printemps fleurissent les pavés de Max Curry et Hubert Poirot-Bourdain, aux éditions de la Marinière






Dans ce livre, le narrateur un jeune pigiste de 24 ans raconte au jour le jour les désordres étudiants et leurs évolutions au fil des lieux parisiens. Le livre est illustré comme un journal de bord avec des portraits, des endroits stratégiques... le style du journal intime permet de bien rendre les bouleversements idéologiques et l'effervescence créative de la période. On comprend le manque d'intérêt des politiques pour le mouvement lorsqu'il démarre et les embrasements du conflit. Les dessins prennent une grande place, les couleurs utilisaient se cantonnent au rouge, noir, blanc et gris ce qui leur donne une grande force.





J'ai adoré ce livre. Je l'ai feuilleté avec un vrai intérêt et j'y ai appris de nombreuses choses. Je l'ai lu avec mon grand qui n'a pas tout saisi du haut de ses 8 ans mais depuis il le refeuillette de temps en temps et c'est le genre de livre qu'il aura plaisir à relire avec quelques mois de plus. Pour le moment, il a surtout retenu comment dans les universités des jeunes gens ont voulu changer le monde.
Je le recommande à partir de 10 ans.



  • Des fleurs sur les murs, Cécile Roumiguière et Aurélie Grand, aux éditions Nathan






Ce livre appartient à la collection Mes premiers romans. J'aime beaucoup ces petits formats idéaux mon grand lecteur car pas trop court, ni trop lourd !
Cette histoire raconte celle de Lena une petite fille qui vit dans un petit village où une usine de fabrication de bicyclettes est menacée de fermeture. L'histoire se passe en mai 1968 et Léna entend parler par les adultes qui l'entourent des événements parisiens. Les révoltes étudiantes lui donnent des idées pour agir à son niveau et essayer de sauver son village.

Cet ouvrage est très bien écrit. Il montre à la perfection comment les enfants comprennent à leur manière les événements. Le Môme s'est identifié à cette petite fille qui avait envie de faire bouger les choses. Il a aussi été amusé par le portrait de cette époque où la télévision n’apparaît pas, les petites épiceries...


Mai 68 est devenu un fait historique que nos enfants apprendront dans les livres d'histoire, c'est amusant de leur en parler parce qu'ils peuvent ensuite en discuter avec des personnes de leur entourage qui ont vécu à cette époque-là, ce qui permet de leur donner un nouveau regard sur l'Histoire ?








Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

D'accord ? Pas d'accord ? A vous de jouer !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails