mardi 27 janvier 2015

Premières neiges pour Little Marmot

Little Marmot n'avait pas les yeux assez grands pour admirer tout ce qui était nouveau lorsque nous sommes arrivés aux Ménuires. Il décrivait tout ce qu'il voyait comme s'il voulait être sûr de ne pas rêver. De la neige tout autour de nous, les télécabines pour aller acheter du pain, c'était un peu magique tout ça !

Nous logions dans le quartier Preyerand. C'est un endroit très pratique car nous étions juste aux pieds des télécabines qui mènent à la Croisette en quelques minutes (où sont regroupés tous les services). Little Marmot était donc ravi de pouvoir prendre ces drôles de machines tous les jours. C'était pour lui l'un des moments les plus funs de la journée.





Le mini-club  : 

Pour Little Marmot, il y a eu deux moments durant les vacances. Avant et après le mercredi, parce qu'il a attrapé la varicelle. 

Jusqu' au mercredi, il a goûté le matin aux joies du mini-club. Comme il avait 31 mois, il a pu rejoindre le mini-club avec activités neiges. Il ne faisait pas de ski mais beaucoup de jeux dans la neige. Il a fait des raquettes, de la luge, des bonshommes de neige... 
L'espace intérieur est superbe, grand avec une cabane, un mini toboggan, beaucoup de jeux et même des petits toilettes. A l'extérieur aussi il y avait un espace avec un toboggan et quelques jeux.
Si les séparations étaient un peu compliquées, dès qu'on était sorti de la pièce, il ne pleurait déjà plus et profitait bien. Les animateurs étaient extra. 
Le midi, il nous racontait qu'il était allé à l'école (c'est l'effet petits toilettes) et il était tout content. Il a aussi rencontré le héros de nos vacances le célèbre Pioupiou !
Pour 6 matinées, le mini-club coûte 168 euros. Le goûter est fourni.


Lorsque la varicelle s'est déclarée, il n'a pas pu y retourner. Par contre, noter qu'avec un certificat médical, j'ai pu me faire rembourser la fin de la semaine. J'ai reçu le chèque très rapidement.
Il y a un centre médical à la Croisette où il a pu être examiner facilement et avoir une ordonnance. La médecin était extra et avait l'habitude des enfants. En tout cas, il est important de penser au carnet de santé même en vacances ! 

Si le mini-club c'était terminé pour lui, nous avons tout de même pu continuer à profiter des joies de la neige entre nous. Le seul vrai inconvénient a été de devoir pour le Pater Familias et moi skier à tour de rôle pour le garder mais comme nous faisions les mêmes pistes, on pouvait en reparler après, comme vous voyez on ne s'est pas laissé gâcher les vacances par une simple varicelle !


Le ski :

Little Marmot voulait faire du ski. Il était là pour ça et de voir son grand frère en faire n'a fait qu'augmenter son envie. Les cours collectifs sont réservés au plus de 3 ans et il n'y a pas de dérogation possible, j'avais demandé (et insisté...)



Je skie bien mais j'avais un peu peur de me lancer avec lui. Nous avons donc décider de lui offrir (47 euros) un cours particulier. Il a eu droit à un moniteur super. Nous pensions rester avec lui pendant le cours mais le moniteur nous a expliqué qu'il risquait d'avoir du mal à lui faire faire quelque chose avec nous dans les pattes. Il est donc parti avec Little Marmot sous le bras au sens propre qui a hurlé 30 secondes toujours au sens propre. Mais ensuite il a passé un très bon moment. Nous les avons repérés de loin et on a pu voir ce qu'ils faisaient. Nous avons admiré notre petit bout monter seul sur le tapis roulant puis descendre un peu entre les jambes du moniteur puis tout seul avec le moniteur face à lui. 
A la fin du cours, le moniteur m'a donné quelques conseils pour skier un peu avec lui sans me faire une entorse du genou et sans que ce soit dangereux pour lui. 
C'est ce que nous avons fait le lendemain, il était super content. Puis deux jours après, il a décrété que cela suffisait qu'il préférait plutôt la luge et nous avons rendu ses skis. 
Je crois qu'il a été ravi d'en faire puis qu'il a eu plus envie de faire de la luge alors nous n'avons pas insisté. Si nous pouvons y retourner l'an prochain il ira au cours de ski collectif. 


Les après-midi :

Il n'a jamais voulu faire la sieste... La présence de son frère sûrement. La première partie de la semaine, nous avons profité de la piscine du centre sportif de la Croisette mais ensuite avec la varicelle nous avons dû arrêter. Heureusement dans le même espace, il y avait un espace de structures à escalader avec des trampolines et il a pu en profiter un peu à défaut de se baigner.
Ils ont fait beaucoup de luge et grâce au tapis roulant, c'est vraiment très agréable car il suffit juste de dévaler la pente sans la corvée de la remonter !


Nous avions aussi emmené pas mal de jeux, livres et jouets pour passer du temps en famille dans l'appartement. C'était agréable de prendre le temps pour ça aussi. bien sur Tchoupi fait du ski (Nathan) fut l'un des préférés du séjour !


Son équipement :

Si Décathlon m'avait permis de trouver beaucoup de choses pour mon aîné, ce ne fut pas le cas pour le petit. 
Les sous-vêtements spéciaux pour le ski commençaient au 4 ans ce qui était bien trop grand. Je suis donc allée chez Uniqlo qui faisait des promo sur les sous-vêtement chaud enfant et j'y ai trouvé du 2/3 ans avec des motifs Pokemon, je ne vous dis pas le succès ! Ces tshirts spéciaux ont été très efficaces. Malheureusement le rayon avait été dévalisé et il restait peu de choix.
Pour les collants, j'ai tenté le 4 ans avec un de chez Go Sport et l'autre de chez Décathlon, tout deux des leggings sans pieds. J'ai aussi acheté deux collants Monoprix qui ne faisaient pas trop fille en motifs. Les 4 ont fait l'affaire (Little Marmot a de grandes jambes) mais je rappelle qu'on a eu beaucoup de soleil, il ne faisait pas très chaud mais il ne faisait pas froid non plus. 
Il mettait ensuite un sous-pull traditionnel de marques diverses puis une polaire ou un pull en laine. Par dessus tout cet attirail sa combinaison Protest. La encore une excellente opinion de cette marque. La combinaison est toute doublée sans être lourde. Il a adoré toutes les poches et il la mettait facilement en dehors de l'appartement. Il ne voulait jamais la mettre avant de sortir car il avait trop chaud... Il la mettait quand nous prenions nos skis et il a été très difficile d'obtenir autre chose !
Pour sa taille, seule une combinaison est possible dans cette marque. Il était vraiment trop mignon avec.

Au mini-club à l'intérieur, il restait en leggings et sous-pull tout comme à la maison. 

Pour ses pieds, chaussettes de ski Décathlon et bottes de neige Go Sport, les deux ont parfaitement fait l'affaire. Il ne s'est jamais plaint d'avoir froid aux pieds. Rappelez-vous ne pas se plaindre n'est pas dans les habitudes de Little Marmot !



Bonnet et cache-col de chez Go Sport qui offre beaucoup plus de choix pour les bébés que chez Décathlon. Les deux sont doublés en polaires. Les gants grenouilles qu'il adorait, viennent de chez Go Sport aussi et sont bien chaud aussi. Ils sont pratiques car ils ont un petit élastique à passer autour du poignée qui permettait à Little Marmot de les mettre et les enlever sans problème et surtout sans les perdre.


Côté Beauté 
(Petit clin d'œil à ma copine Parisienne à Vincennes et son rendez-vous du jour) 


Little Marmot a une peau sensible au froid, nous n'avons donc utilisé une crème pour le corps Nivea Baby soft au calendula le soir après le bain pour bien l'hydrater et le protéger surtout après la piscine. La crème s'étale facilement (elle fond) ce qui lui permet de le faire aussi.




Le matin sur le visage, j'utilisais la Baby Cold de Mustela et retour à Nivea avec une protection solaire avec indice 50 spéciale kids. 
J'avais mis dans sa poche un labello Nivea Classique avec lequel il s'est beaucoup amusé et un stick Arnedol de protection solaire pour que les monitrices puissent lui en mettre plus facilement si besoin était dans la matinée. 



Lorsque la varicelle est arrivé c'est le spray cytelium A-derma qui a remplacé tout cela. Little Marmot est très difficile pour tout ce qui est traitement, il refuse même de prendre du doliprane mais ce spray le soulageait lorsque ses boutons le démangeaient et il le réclamait. 

Je crois qu'il garde une excellent souvenir de ces vacances malgré la varicelle. Il a été ravi de toutes ces découvertes et même si ce n'est pas toujours évident d'emmener un enfant si jeune aux sports d'hiver, je ne peux que vous le recommander.

Un dernier avertissement, faites attention à l'altitude pour les tout-petits. 

N'hésitez pas si vous avez la moindre question au sujet d'un futur voyage à la montagne avec les enfants.
La prochaine fois, je vous parlerais un peu plus en détail de la station des Menuires qui nous a vraiment conquis. 

Bonne journée




Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires:

  1. On ne connaît pas les Ménuires alors hâte de lire ton avis sur la station !

    RépondreSupprimer
  2. Dommage pour la varicelle mais il a l'air bien parti pour le ski !

    RépondreSupprimer
  3. Excellent choix que les Ménuires pour une première fois avec un tout-petit puisque la station a le label Famille Plus. Tout est fait pour les enfants (et leurs parents !). Pour la luge, je vous conseille les nocturnes pour les tout-petits (quartier la Croisette) tous les mercredis . Mais aussi pour les ainés, la piste sur rail de speed mountain (à partir de 5 ans) goo.gl/EEnn1I et même le roc'n bob (à partir de 7 ans !). Il va falloir revenir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui en effet, il nous reste des choses à découvrir !

      Supprimer
  4. Little Marmot a quand même été super sympa d'attendre le mercredi pour déclarer la varicelle! Vous en avez totalement profité plus de la moitié du séjour. ;-) Ca avait l'air chouette. Vivement les vacances que nous y allions nous aussi!

    RépondreSupprimer
  5. Nous aussi on est partis au ski ! J'ai écris un petit billet sur le Club Piou Piou... Dommage pour la varicelle, c'est vraiment pas de chance...

    RépondreSupprimer
  6. Les cours privés c'est bine , je trouve. Clément en prend parfois.

    RépondreSupprimer

D'accord ? Pas d'accord ? A vous de jouer !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails