jeudi 19 juin 2014

Ma nouvelle drogue : le DIY !

Longtemps j'ai dit avoir deux mains gauches. Je crois que ça reste vrai.
Toutefois, je suis une touche à tout, j'aime essayer et tenter de fabriquer des choses avec mes deux mains.


La vraie difficulté des DIY est d'éviter l'écueil "classe de maternelle". 

Avant la naissance du Môme je me suis mise au tricot, j'ai mis 6 mois pour faire un petit pull qu'il a mis trois fois... Qu'elle idée de faire du trois mois... Il avait un peu l'air de Pierre du père Noël est une ordure, les manches étaient trop longues et son ventre de bébé était un peu trop rond... Bref, je l'ai gardé comme témoignage de mon investissement de maman même avant sa naissance et je pourrais lui rétorquer lors d'une de ses crises adolescentes !


Je me débrouille mieux avec le papier parce que les faire parts étaient plutôt réussis.
Pour Little Marmot, je me suis fait violence pour reprendre le tricot et j'ai choisi un joli nid d'ange.
Avec l'aide de ma mère, l'aspect général est plutôt réussi et je m'en suis servie d'avantage (impossible de vous trouver une photo). Pour le 3ème (si troisième il y a...) je vise une sélection dans le prochain Marie-Claire.


Puis les soirées DIY de Truffaut sont rentrées dans ma vie. Rappelez-vous la magnifique couronne de Noël que j'avais réalisé.


Lors de la dernière, l'ambiance était tropicale et ça sentait bon l'été qui arrivait. 
J'ai découvert que fabriquer de jolis petits bracelets était très facile. Il vous suffit d'avoir une pince, de jolis tissus des breloques et le matériel pour le fermoir. 



J'ai été initier au decopatch pour décorer des petits pots d'aromates. Il faut être un peu patient avec le découpage et faire attention de ne pas mettre trop de colle mais en vérité c'est très facile.



Pour la fête des pères, j'ai utilisé cette technique pour décorer le cadre dans lequel nous avons mis nos mains reproduites. Les enfants étaient ravis de déchirer du papier journal et cette fabrication est vraiment le résultat de nos six mains ! 





Avec Truffaut, nous avons aussi réalisé un joli nichoir dont je suis très fière. Il est hors de question de laisser dehors affronter la grêle. Il décore aujourd'hui la chambre de Little Marmot.
Le plus délicat est de parvenir à coller les papiers sur le toit sans bulles ou pliures mais le decopatch utilisé permet les repentir et c'est facile de rattraper un petit dérapage. Ensuite on utilise de la colle ou du  double face pour les autres décorations.  



Les deux derniers ateliers m'ont semblé un peu plus difficiles. J'ai eu un problème technique avec ma suspension cordage le fil était trop élastique. Je ne suis pas parvenue à le refaire avec du fil normal. Mais la très douée Petoulette (qui a réussi ça finger in the nose, plus vite que la prof) vient bientôt me rendre visite et a promis de m'aider. Je suis peut-être donc une des seules à trouver ça difficile !
Crédit photo :Patrice de www.studioplp.com
Bientôt le même dans ma cuisine !


Ma dernière expérience fut la décoration d'un canotier... Il faut être honnête la prof m'a beaucoup aidée. La technique est simple, il suffit d'utiliser un pistolet à colle pour assembler les fleurs. Le plus difficile est d'avoir un bon goût pour les arranger. L'effet est très sympathique, c'est à retenir pour une garden party !




Les magasins Truffaut ont des rayons de DIY très bien fournis. Je pense que le nichoir et les décorations de petits pots peuvent être très facilement réalisées avec des enfants à partir de 4-5 ans. 

Alors certes tous les résultats ne sont pas exceptionnels mais la fierté qu'on retire du DIY est vraiment agréable. Je prends beaucoup de plaisir à le faire et je me surprends à avoir envie de recommencer.

J'ai même commencer à regarder les horaires des cours de coutures près de chez moi...







Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. c'est pas, mal du tout! je pense faire un nichoir aussi bientot ;-) le très est très très joli!!

    RépondreSupprimer
  2. Sympa le cadre en décopatch pour la fête des pères !

    RépondreSupprimer
  3. Je me retrouve complètement dans les pulls avec les manches trop grandes ! euh.. seul souci j'ai fait du 6 mois et je l'avais emmené à la maternité ! Très fier de ce que j'avais fait. "Oui oui il le mettra, un peu grand mais ca ira !"
    Ils ont tous bien rigolé en voyant la crevette dans son pull (deja trop grand) et avec des manches gigantesques.

    merci pour l'idée Truffaut !

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails