mercredi 5 février 2014

De la tétine sociale à la tétine tout court !

J'avais déjà entendu parler de cigarette sociale à propos des personnes qui ne fument qu'en soirée ou entourés d'autres fumeurs. Little Marmot a inventé le concept de tétine sociale.



Le Pater Familias a peu de principes arrêtés sur l'éducation des enfants hormis le fait qu'il haie les tétines. Il l'associe à l'image de Maggie Simpson, je crois. Malgré le fort besoin de succion de Little Marmot, nous avions réussi à palier sans avoir recours aux célèbres totottes, petit doigt dans la bouche, doudous à mâchouiller, bercements encore et encore. Il faut que vous compreniez bien qu'exception faite de cette histoire de tétine, le Pater n'a aucune idée préconçue et s'est parfaitement adapté à ce que voulaient nos bébés, ni eux ni moi n'avions donc songé à mener une croisade pro tétine à la maison, respectant cette idée qui semblait lui tenir à cœur et Little marmot s'endormait et dormait très bien sans.

Puis un jour, alors que mon petit bonhomme avait environ 16 mois, il a commencé à adopter la tétine sociale la dérobant à son colocataire chez la nounou ou aux filles de nos amis lorsque nous étions chez eux. Il en trouvait une et se baladait alors très fier avec cette petite tétine dans la bouche. Personnellement j'ai vite remarqué que cela le calmait bien et un jour alors que je devais après une opé fatigante lui imposer un trajet en train à l'heure de pointe, j'ai accepté la proposition de ma copine Parisienne à Vincennes de lui en prendre une. Le trajet s'est déroulé dans un calme olympien malgré la fatigue et l'énervement de la journée.
J'ai bien entendu raconté cet épisode du train au Pater Familias et puis on a rangé cette fameuse tétine en haut du placard en pensant que cela pourrait être utile pour les 15 heures d'avion que nous aurions quelques semaines après.




À Noël, Little Marmot a eu une bronchiolite, il était très grincheux, dormait mal à cause de la toue et de la fièvre. Lui qui s'endormait d'habitude si facilement, ne voulait pas se laisser aller vers Morphée. Sa mémoire de bébé éléphant se rappelait très bien où j'avais rangé le fameux sésame et me montrer le placard. J'ai alors prononcé la formule magique "tu veux la tétine ?"  Et là, grand sourire, un bisous et gros dodo... 

Depuis il la prend pour dormir et parvient à la laisser dans son lit le reste du temps. Je ne sais pas si c'est un hasard mais il se réveille un peu plus tard. J'ai sorti les tétines offertes par Mam avec leurs dessins sympathiques pour que le Pater Familias trouve qu'avoir une tétine dans la bouche peut aussi rendre un bébé un peu fun. Il est rigolo le matin au réveil avec sa tête mal réveillé et sa tétine moustache. Elles sont solides parce qu'il les malmène beaucoup à coup de dents !

Je ne m'interroge pas encore sur le problème de l'arrêt de la tétine, il a 18 mois on a encore le temps. Force est de constater  que comme la plupart des fumeurs à la cigarette sociale, il est devenu dépendant. Je pourrais lui raconter si un jour il commence à fumer en soirée !  Il n'a pas pour autant délaissé ses doudous, mais il a une nouvelle fois montrer à ses parents qu'en matière d'éducation il est quasiment impossible de camper sur ses principes ! 


Ps : non je ne considère pas qu'avoir une tétine est aussi dangereux que fumer des cigarettes, c'est juste le parallèle DNA sĺanalyse du comportement que j'ai trouvé amusant. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 commentaires:

  1. On m'a dit qu'en Laponie, au village du Père Noël il y avait un énorme chaudron remplies de tétines laissées là par leurs propriétaires, de leur plein gré semble-t-il... Ca peut être un bon moyen d'arrêter la tétine et une bonne excuse pour un nouveau voyage de la Poussette sans Frontières !

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi j'étais contre !
    Mais mon aînée en avait vraiment "besoin" : et c'est comme les doudous : ça reste dans le lit en permanence (mais en cas de "crise" on peut déroger à la règle...).
    par contre, la seconde, elle, n'en a jamais éprouvé le besoin : voir sa sœur avec ne lui fait ni chaud ni froid. Elle, elle préfère téter l'étiquette de ses doudous !
    Comme quoi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui nous l'ainé il n'avait pas un fort besoin de succion, il préfère son doudou !

      Supprimer
    2. A Seville,en Espagne, j ai vu une maman au somnet de la Torre de Oro ,un monument emblématique,lancer la sucette aux "bébés pigeons qui voulaient des sucettes".l enfant a accepté un peu sceptique

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Chez nous, pas du tout, ça ne les a jamais interessé !

      Supprimer
  4. J'étais contre également mais mon grand en a eu véritablement besoin (fort besoin de succion et incapable de prendre son pouce) du coup on avait cédé mais que dans le lit ou lors de long trajet en voiture. Le jour de ses 3 ans il devait la mettre dans une boite pour l'échanger au noël suivant avec le père noël contre un cadeau. On a eu une semaine un peu dure côté endormissement et puis c'est passé.
    Pour la plus petite elle en a peu besoin, sauf lors de son hospi de la semaine dernière pour bronchiolite par contre j'ai appris qu'elle refuse de faire la sieste chez la nounou sans comme quoi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah la bronchiolite a été le déclencheur comme chez nous !!

      Supprimer
  5. La tétine est beaucoup plus simple à retirer que le pouce ;)
    Je ne sais en connaissance de cause !
    Mon tout petit a toujours sa tétine. Il la lâche pour l'école seulement.
    J'espère que comme son grand frère, il la donnera au Père Noël à Noël prochain, vers 3 ans 1/2 ;)
    Ma fille a arrêté le pouce à 8 ans ... on a du lui retirer son doudou ... on la pensait sevrer donc on lui a rendu son doudou 2 mois plus tard et on l'a retrouvé le pouce dans la bouche en dormant ... du coup le doudou est retourné dans un tiroir :-/

    RépondreSupprimer
  6. J'adore ce parallèle avec la cigarette sociale (que je pratique). Ma fille a eu une tétine et l'a lâchée vers 3 ans et demi, alors qu'on ne s'y attendait plus.
    Quant à Plumeau il a toujours pris son pouce...le sevrage sera peut-être plus difficile en revanche !

    RépondreSupprimer
  7. alors moi je n'étais pas contre, mais en voyant l'addiction de mon 1er à la chose, il était claire que quand j'ai vu mon deuxième trouvé son pouce j'ai dit "oura"
    là mon 1er a enfin quitté la tétine et je dois avouer mais quelle bénédiction !!
    je préfère l'addiction au pouce qu'à un machin plastique qui devient vite sale

    RépondreSupprimer
  8. Eh ben nous aussi on fait fort, début de la tétine à 2 ans et demi! La faute au déménagement, nouvelle nounou, nouvelle vie...enfin c'est ce qu'on suppose...pourquoi n' a t elle pas choisi un nouveau nounours? Elle est carrément accro, il faut négocier pour la laisser à la maison lors des sorties...La tétine à 2 ans et demi, c'est comme commence à fumer à 30 ans! Normalement la période de tentation est passée depuis longtemps!
    V. du Quebec

    RépondreSupprimer

D'accord ? Pas d'accord ? A vous de jouer !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails