mercredi 31 août 2011

Plus de raison d'être allergique au Chat ! (article sponsorisé)

Je regrette une chose fondamentale de la maison de mes parents : leur sèche-linge !
Cette merveilleuse machine permet d'avoir des serviettes de toilettes pleines de douceur, à mille lieues des gants de crin !

Malheureusement dans notre petit appartement parisien pas question de s'encombrer d'une telle bête, c'était le sèche-linge ou le bébé !
Alors pour compenser, jadis j'utilisais des adoucissants puis à l'arrivée du Môme, j'ai arrêté à cause des risques allergiques. J'ai ajouté dans mon caddie de mère parfaite une bouteille de Le Chat bébé et depuis nous sommes restés fidèles au matou.
Malheureusement,à cause des très nombreux lavages, certains vêtements sont devenus un peu rêches et Le Môme râle quand ça "rattt" (traduction : gratte). C'est un petit prince que voulez-vous ! 
Mais aujourd'hui grâce au nouvel adoucissant  Le Chat L'adoucissant 0 %, son petit peignoir blanc trop mignon, qu'il noue avec autant de panache que Teddy Riner et son kimono, va pouvoir retrouver un peu de douceur.


Ce nouveau produit est hypoallergénique, vous pouvez le surnommer le 0% car il est sans conservateur, sans colorant, sans parfum et il ne contient pas d'allergène connu. Pour rassurer les parents les plus inquiets, les tests ont été effectués avec le concours d'un pédiatre, d'un allergologue et de dermatologues. Si cela vous tente de le tester, vous pouvez aller sur le site où une offre de découverte 100 % remboursée, vous est proposée.


Et voilà, un risque allergique éliminé, reste à croiser les doigts pour que Le Môme n'ait pas hérité de mon allergie aux fraises tagada, une autre source de douceur inestimable, n'est-ce pas ? 

Article sponsorisé
Vidéo virale par ebuzzing
Rendez-vous sur Hellocoton !

La cité de la Musique : un lieu qui dénote pour la famille

Le Môme est un vrai mélomane, j'ignore si c'est dû à la musique que j'écoutais enceinte ou aux nombreux ateliers Chante avec bébé qu'on a fait ensemble, sûrement un peu des deux. Nos pas nous ont donc logiquement menés vers la Cité de la musique, pour lui montrer qu'il existait de nombreux instruments et écouter toutes sortes de sons.



BB-Good :
Les toilettes principales au rez-de-chaussée ont une surface libre qui peut faire office d'espace de change.
Durant la visite du musée, Le Môme a surtout apprécié pouvoir écouter un joueur professionnel au détour d'une allée. Ce musicien malien très avenant a réussi à capter son attention, et c'est parti pour un petit tour de danse. Un véritable échange a eu lieu entre eux, c'était extra ! Le Môme en redemandait en battant la mesure.
La Cité de la Musique propose aussi des activités concerts à partir de 2 ans. Ces manifestations pour tout petits ont lieu environ 3 fois par an.
Le café de La Villette juste à côté a de bons menus enfants : cheeseburger et crêpes au Nutella ! Pas très équilibré mais Le Môme a eu les yeux tout brillant à la vue de la dose de Nutella accompagnant ses crêpes comme si un rêve se réalisait !

BB-Bad :
Mis à part les interventions des musiciens qui sont très ponctuelles (il faut être chanceux), la visite du musée n'est pas du tout adaptée aux jeunes enfants. Les instruments et les oeuvres sont présentés de manière très traditionnelle sur des estrades ou dans des vitrines. Après avoir admiré quelques guitares et tambours (ses deux favoris !), Le Môme s'est vite lassé et a commencé à s'agiter, ce fut pour nous le début des ennuis et la conséquence d'une visite écourtée !



Maman-Good :
La Cité de la Musique est un musée épatant. L'histoire de la musique, l'évolution des instruments et des styles y sont évoqués. Chaque visiteur est doté d'un audioguide grâce auquel il peut écouter de nombreux extraits d'oeuvres en relation avec les pièces exposées. Sans cet appareil, la visite perd vraiment de son intérêt, or avec un petit éveillé, incapable de rester dans sa poussette et qu'il faut surveiller, c'est absolument impossible. Par conséquent, privilégiez cette visite avec un tout-petit qui dort ou qui se repose calmement dans sa poussette.
Ce musée organise des expositions temporaires de très grande qualité qui fonctionnent également sur ce principe, la dernière en date, rendait hommage à Brassens, elle a reçu un succès bien mérité.
Il est très facile de se déplacer en poussette grâce au grand ascenseur qui dessert tous les niveaux.
Avant de partir passez par la boutique Harmoni Mundi, qui possède un rayon enfant bien fourni, de quoi leur faire découvrir autre chose que René La Taupe !



Maman-Bad :
En aucun cas, pour des raisons de sécurité, vous ne pouvez rentrer dans ce musée avec une poussette extérieure. Mme Ma Poussette a dû rester au vestiaire avec ses copines et ce quelque soit leur taille, leur couleur, les idées de leurs proprio ou le sommeil de leurs occupants ! Pour les expositions, un porte-bébé vous est alors prêté alors que pour le Musée, il s'agit d'une poussette canne. Je n'ai pas réussi à en savoir plus mais c'est la première fois que Mme Ma Poussette est soupçonnée d'être dangereuse, a-t-elle récemment tissé des liens avec Al Qaïda ?

Alors les poussettes, roulez jusqu'à la Cité de la musique, au 221, avenue Jean Jaurès dans le 19ème arrondissement. Pour vos petits privilégiez les animations et les spectacles, quant à la visite du musée, emmenez votre porte-bébé, endormez-les et profitez-en !

Crédit Photo : La cité de la musique

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 29 août 2011

Deux ans !



Que tu es beau !
Il est l'heure de dormir.
Arrête de chouiner...
Tu ne veux pas finir ta purée ?
Il est où ton doudou ?
On va au parc ?
Non ça, c'est à Maman.
Reste assis.
Pourquoi tu pleures ?
Allez au bain !
Ce n'est pas encore le matin, dors !
Je t'aime.


Depuis deux ans, ces phrases si banales sont aussi l'expression de mon bonheur quotidien.
Le Môme souffle ses deux bougies aujourd'hui !  L'occasion de dire à nouveau toute une flopée de banalités :

je ne me souviens plus comment c'était avant lui
Je n'ai pas vu le temps passé, j'ai l'impression d'avoir accouché hier
Il est si grand maintenant
Chéri, il reste du champagne ?

Des phrases et des conversations qui en disent si peu sur la richesse des moments partagés, des découvertes mutuelles durant ces deux années !
Le Môme a appris à sourire, à s'asseoir, à marcher, à tenir un objet, à se servir d'une cuiller, à danser (il a un déhanché de la mort !) à mettre ses chaussures, à faire des blagues, à dire non, à dévaler le toboggan, à faire des constructions en lego, à déverrouiller un i-phone...
J'ai appris à le porter, à allaiter, à cuisiner du tout-mixé, à faire un biberon plus vite que mon ombre, à connaître T'choupi, à me lever la nuit, à cacher mes chaussures, à le faire rire, à lui dire non, à passer des heures au parc, à faire des constructions en lego, à mieux verrouiller un i-phone...

Aujourd'hui, nous allons fêter ensemble l'anniversaire de notre belle rencontre, cette date depuis laquelle, tous les deux nous avons bien grandi ! La preuve en est, ce n'est pas une tour qui est au programme de notre construction du jour mais une caserne de pompier !

A demain pour une rentrée en bonne et due forme et voici le bonus du jour :
parce que c'est la nouvelle chanson préférée du Môme, qu'il a renommé "la chanson des singes, ho ho ho"... 2 ans c'est la première adolescence, non ? et bien, ça promet !


Bruno Mars - The Lazy Song [Clip Officiel] par Warner-Music
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 15 août 2011

Carte postale


C'est beau la Normandie...


Hello les poussettes,

pas le temps de vous raconter grand chose car je dois troquer dans la valise :

le ciré contre le maillot de bain
le chapeau de pluie contre la casquette
les bottes contres les tongs
la cape contre l'ombrelle
l'auto-bronzant contre la crème solaire

Direction le soleil, les pastas et le chianti, promis je salue Michel-Ange pour vous !

Portez-vous bien !

xxx




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 5 août 2011

Out of Cerza

En Basse-Normandie, il y a en grande majorité des vaches, des chevaux et des mouettes. Mais dans un coin reculé, plus précisément dans la commune d'Hermival Les Vaux, à quelques kilomètres de la cité thérésienne, on découvre une ferme bien particulière, où girafes, zèbres, lions et rhinocéros se sont installés, j'ai nommé Le Cerza. Ce zoo est un petit bijou du genre, il s'est imposé comme modèle en deux décennies.


La visite comprend : deux parcours à pied, un petit safari en train, une ferme miniature, un espace tropical couvert pour les alligators, les perroquets... Il y a également une salle de cinéma en 3D mais nous n'avons pas testé, Le Môme est trop petit et cela ne nous a pas vraiment fait envie.



BB-Good :
Pour les plus jeunes, on trouve un espace de change dans les toilettes principales, il est un peu petit mais dépanne ! Des poussettes, adaptées aux sentiers du Cerza, sont prêtées à la boutique contre une pièce d'identité. Les restaurants proposent des menus enfants très classiques à des prix convenables.


Le Cerza est très bien pensé pour les enfants, de nombreux points surélevés autour des enclos facilitent l'observation des animaux. La faune représentée est très variée avec des espèces dont les petits sont très friands : les tigres, les ours, les kangourous et selon Le Môme il est nécessaire de saluer la présence de magnifiques bisons !


Nous avons été très chanceux et certains animaux ont donné un véritable show, comme le désormais fameux numéro : le bain de l'ours.
Il est possible d'assister au goûter de quelques animaux comme les lions ou les perroquets notamment.
Le Môme a particulièrement aimé le parcours en train, nous y sommes  allés entre les deux parcours pédestres histoire de se reposer un peu !


BB-Bad :
Le parc du Cerza est assez grand, la visite est très fatigante pour les petits, sieste obligatoire pour les plus jeunes afin d'en profiter.
La ferme miniature est un excellente idée. Dans un enclos sont regroupés : chèvres, ânes, dindons... Il est possible de les nourrir de pop corn (vendu 2 euros le sac) ou de votre vieux pain. Mais attention, la gourmandise des chèvres et leur volonté acharnée à manger tout votre pain, les rend un peu trop brutale et les jeunes enfants sont vite effrayés. Mieux vaut donner vous même la nourriture.



Maman-Good
Il est très agréable de se balader dans ce zoo qui est bien arboré. Si le sens de la visite propose un tracé, vous pouvez tout à fait couper un peu ou faire des petits détours pour passer sur un petit pont...


Les animaux ont droit à des enclos immense et nous n'avons pas ressenti ce malaise qui accompagne certaines visites de zoo où on a l'impression que les animaux seraient mille fois mieux dans leur milieu naturel. La preuve en est qu'il y a beaucoup de naissance dans ce parc.
Certains enclos sont de véritables scénographies comme celui des kangourous qui cohabitent avec la maquette d'un avion écrasé, illustrant les explorateurs de jadis.
De la terrasse des restaurants permet de voir des animaux en déjeunant, c'est très agréable et permet aux petits de patienter dans le calme.
La boutique est bien achalandée de nombreuses peluches ou des livres pour les loulous.


Maman-Bad :
Nous avons testé le self-restaurant le Baobab : dégoutant ! Le pseudo cheeseburger m'a pesé sur l'estomac tout l'après-midi et j'ai même renoncé à la glace de 16 heures... le service ne suit pas vraiment quand il y a beaucoup de monde. Préférez les aires de pique-nique près du parking, plus rapide et moins cher !
Dans la même idée les deux caisses de la boutique sont absolument débordées avant la fermeture, l'espace est petit et avec les cris des enfants fatigués on peut se croire au premier jour des soldes !
Le circuit jaune n'est pas toujours très pratique en poussettes, il y a de nombreuses marches pour accéder aux petits chalets d'observatoire et le chemin est parfois caillouteux et escarpé.
L'entrée est chère, elle coûte 17 euros pour les adultes et 9 euros 50 pour les enfants (3 à 11 ans).




Alors les poussettes, allez passer une belle journée au Cerza, dans le Calvados, pour admirer de beaux rhinocéros indiens et tous leurs petits copains. Pour ceux qui souhaitent, vous pouvez vivre un remake de Out of Africa en dormant sur le site. De petits bungalows sont proposés avec vue sur les animaux. Même si évidemment sans Robert, il vous faudra un peu d'imagination,  pour vous aider, vous pouvez toujours télécharger la musique du film dans votre MP3 !



Un autre avis chez Till the Cat qui a aussi visité le Cerza cet été.
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 4 août 2011

To post or not to post, l' auteure du mois et paresse estivale (Fouillis du jeudi)

Le chef a beaucoup hésité sur le menu aujourd'hui, il faut avouer que les clients sont plus rares et que je suis d'humeur changeante en ce moment !

  • Le magazine Parole de Maman m'a proposé de poster la nouvelle pub de Blédina qui se veut être révélatrice de ce qu'est une vie de maman... J'ai longuement hésité pour plusieurs raisons. D'un côté, ça m'agace de faire de la pub gratuitement surtout pour une marque qui a largement les moyens, d'un autre j'aime bien l'équipe de Paroles de Maman. Qui a dit que cet argument n'était pas du tout rationnel ?

Ensuite j'ai regardé plusieurs fois cette pub qui amuse les uns et agace les autres... Un vrai regret : une absence totale du père !
Si j'ai aimé la vision de l'allaitement, trop rare en France et le passage du bébé Godzilla, il faut reconnaître que la scène du pipi et de l'entrée à l'école sont tout de même vues et revues, comme l'image éternelle et répétée de la mère nourricière véhiculé par la pub ! Je ne vois pas en quoi cela révolutionne l'image de la mère dans la publicité mais les petits sont tout mimis et vous allez vous surprendre à sourire bêtement devant leur jolis minois.
Alors pour ceux qui veulent s'en faire une idée, je vous laisse la regarder et me dire ce que vous en pensez, enfin si vous avez quelques minutes parce-que honnêtement ne ratez pas la plage pour ça ! Sauf peut-être pour la musique signé Bizet et les Brigitte : superbe !






  • Sinon du côté des news, je ne suis pas très présente en ce moment pour plusieurs raisons : paresse (c'est le mois d'août...) et différents projets un peu chronophages et stressants et qui tombent en même temps ! Je vous en reparle dans quelques semaines... 

  • Au chapitre des femmes qui n'arrêtent jamais, roulez jusqu'au blog de Marjolimaman, l'auteure du mois, futur prix littéraire ou du moins celui de super maman, vous pourrez tenter de gagner  un exemplaire de son ouvrage particulièrement utile : Les petits et gros bobos, pour prévenir et guérir les petits maux de vos loulous !  Je vous en reparle dès que je l'ai lu.
  • Et parce-que la pub Blédina m' a donné envie de réécouter les Brigitte, voici de quoi vous faire sourire de bon matin : 





Bonne journée les poussettes, et j'espère à demain, si j'ai le courage de finir un billet commencé, il y a... quelques temps dirons-nous... c'est le mois d'août, que voulez-vous !
Rendez-vous sur Hellocoton !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails