vendredi 29 octobre 2010

Le parc Georges Brassens nous enchante...


 Les chansons de Georges Brassens sont des bouffées d'oxygène, des morceaux plein de vie. Il n'est donc pas étonnant que les "décideurs des noms des parcs de Paris" (une profession extraordinaire...)  choisissent celui du célèbre auteur qui a longtemps habité à deux pas. Toutefois, la chanson que je préfère de ce poète reste Les passantes. Lente, un peu mélancolique, elle reflète un autre aspect de l'oeuvre de cet artiste et incite à ralentir, à faire une pause... cet endroit a la même vertu.






BB-Good :

Ce parc est très complet.
On y retrouve les mêmes activités payantes que dans les autres parcs parisiens : les balançoires métalliques (fermées l'hiver), les balades en poney, le manège. Une petite variante côté spectacle, Polichinelle occupe à la scène, volant la vedette à Guignol (3 euros).
Mais le vrai point positif, ce sont les différentes aires de jeux. Très colorées, en bon état, elles sont vraiment accueillantes et adaptées aux différents âges. Les petits vont pouvoir se dépenser et s'éclater à escalader, se suspendre, se cacher dans les tunnels... Le Môme a très bien dormi après ! et vous serez tous d'accord pour convenir que cette preuve est la plus révélatrice...
Ce parc possède un espace avec des rochers plats à escalader. Evidemment les enfants adorent ! Le Môme bipède depuis peu, a voulu tester... résultat un bon mal de dos pour moi... allez-voir la hauteur des rochers, vous non plus vous ne l'auriez pas lâché ! Et pour être franche, je l'ai très vite distrait de ce Kilimandjaro pour une activité moins intense ! En résumé, une excellente activité pour les grands !



Une mention spéciale pour l'aire de jeux accessible aux enfants handicapés, une initiative à saluer et qui j'espère fera des émules.


BB-Bad :

Au rayon des toilettes c'est toujours le même refrain, pas de prise en considération des petits : ni espace de changes, ni wc de petites tailles !
Les grandes étendues d'herbe feront un matelas confortable pour bébé en été mais en hiver pour les rois et reines des couches culottes il faudra trouver un plan B.





Maman-Good :

Ce parc est très agréable, plein d'harmonie. Il est à l'image du célèbre bonhomme qui lui a donné son nom.
Un parc plein de richesses :
On y trouve un jardin des senteurs plein de finesse, un petit lac artificiel, des tables de ping pong, des pelouses pour pique-niquer ou vous la couler douce. Sous les halles des anciens abattoirs, des bouquinistes se sont installés. Ne vous privez pas d'aller y chiner de petits trésors et n'oubliez pas : tous les  exemplaires rarissimes de Peter Rabbit sont pour moi !
Les grandes sculptures de taureaux rappelle la première fonction du lieu et amusent les enfants.
Mme Ma Poussette est toute à son aise dans ce lieu, même pour rejoindre les sanitaires qui se trouvent dans l'architecture au centre du parc.
Cet endroit est idéal pour flâner, se poser quelques minutes sur un banc au détour d'un sentier, vous confiez à votre meilleure amie à l'abri des regards dans le labyrinthe des senteurs, rire avec vos loulous dans les différentes aires de jeux hautes en couleurs.



Du miel et du vin sont encore produits dans cet espace, malheureusement nous n'avons pas réussi à les déguster. Si l'un de vous y parvient, j'attends vos commentaires et votre bon plan !


Maman-Bad :

Difficile de trouver un point négatif. On peut juste regretter que les urbanistes ne lui aient pas accordé quelques hectares supplémentaires... sa bonne réputation attire beaucoup de monde ! Dommage, parce que c'est le genre d'endroit dont on rêve rien que pour soi !




Alors, les poussettes, direction la porte de Vanves pour aller se vivifier, jouer avec Le vent dans le parc Georges Brassens, dans le 15ème arrondissement. Aucune facilité pour vous côté métro, mais le tramway (T3), ami des petites roulettes, y passe.
De nombreuses manifestations y sont organisées tout le long de l'année. Nous avions pu y découvrir une fanfare nouvelle génération.
Et si personne ne vient vous jouer un peu de musique, le nom du lieu vous inspirera assurément. Je parie qu'assis sur les bancs publics avec votre mater ou pater à vous, vous commencerez à fredonner une célèbre chanson...


Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 25 octobre 2010

Pour avoir Raiponce à toutes les maladies du cerveau : aller au ciné !

Il y a une tradition que beaucoup de familles partagent au mois de décembre : aller voir ensemble le dernier Disney !

Cette année, c'est Raiponce qui crée l'événement, l'histoire d'une jolie princesse à la chevelure de 20 mètres de long, enfermée dans une tour depuis des années, qui rencontre un brigand. Ils vont vivre tout deux de folles aventures pleines d'humour, d'action et bien sûr de sentiments... la belle et le loulou, il ne saurait en être autrement !

Vous pouvez aujourd'hui associer une bonne action à ce beau moment de sortie familiale... mais non les enfants ne vont pas se disputer le dernier pop-corn, le petit ne voudra pas faire pipi trois fois à cause du jus d'orange qu'il vous a imploré en gémissant demandé gentiment, votre pré ado ne fera pas la tête car elle aurait préféré aller voir le dernier film de Zach Efron... il faut y croire un peu tout de même !!

Depuis 2005, le Rotary Français a lancé une action nationale Espoir en tête en faveur de la recherche sur le cerveau et ses maladies à travers le FRC. Les fonds sont collectés par le biais d'avant-premières de film avec un principe 1€ collecté = 1€ reversé.
Pour l'achat d'une place 15 euros, au moins 8 sont reversés à l'association. L'an dernier, 900 000 euros ont ainsi été récoltés grâce au Drôle de Noël de SCROOGE.


Cette année, Raiponce permettra peut-être d'établir un nouveau record, permettant aux chercheurs d'avoir des fonds pour faire avancer la recherche sur des maladies comme l'Alzheimer, Parkinson, l'épilepsie.
Les avant-premières auront lieu le mardi 23 novembre, pour réserver vos places, rendez-vous sur le site d'Espoir en tête ou sur celui de la Fnac.
La sortie officielle n'étant prévue que le 1er décembre, l'occasion est belle pour vos loulous de crâner dans la cour de recrée !

Et d'ici là, voici la bande-annonce pour vous aider à patienter :

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 22 octobre 2010

Début des Trente Glorieuses

     Aujourd'hui, commencent mes Trente Glorieuses !

Il sera toujours temps de déprimer sur mes cheveux blancs supplémentaires dans quelques jours, pour le moment je vais savourer, faire la fête !

Traduction : aujourd'hui la star c'est moi !
Alors pour l'occasion, j'ai fait (enfin !) mon petit portrait pour que mes lecteurs cessent de s'interroger, se torturant en répétant  : mais qui donc se cache derrière cette poussette ?

Quelques réponses dans la nouvelle page créée pour l'occasion : La biche s'affiche !

Bon week-end à tous ! Et je vous laisse méditer sur cette mythique phrase de la célébrissime Jennifer Garner : "30 ans sinon rien "!




Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 21 octobre 2010

A vous The Studio !

Le problème des brunchs : c'est souvent cher pour ce que c'est !
Le problème des terrasses : la proximité des voitures, qui équivaut à des désagréments sonores, auditifs et à un danger pour les petits !
Le problème des cours des Hôtels particuliers du Marais : souvent réservées à des lieux chics ou fermées au public
The Studio est un restaurant Tex Mex, qui résout tous ces problèmes ! Mais ce lieu est également la solution à l'un de vos principaux soucis, chers lecteurs, vous pouvez y emmener vos enfants ! Alors chercheurs de lieux kid friendly : à vous The Studio !





BB-Good :

Un accueil excellent envers les petits. Le patron et les serveurs ont parlé au Môme qui apprécie toujours être considéré comme une personne et non un accessoire (il a déjà beaucoup lu Dolto ! ). Il devient alors très bavard et charmeur, un régal ! Dans ce cas je suis toute fière, limite à crier haut et fort à tous nos voisins de table : c'est mon fils ! Il a été soigné aux petits oignons en tout cas : petit pot réchauffé très vite et mis dans une petite assiette, chaise haute confortable, corbeille de pain personnelle !


BB-Bad :

Pas d'espace de change, les toilettes ne sont vraiment pas adaptées mais comme dans notre cas il s'agissait d'une urgence, j'ai pu m'installer dans une des salles qui était par chance vide ! Toutefois il ne faut pas y compter lorsque le restaurant est plein à craquer.
Le Menu enfant est décevant : une petite spécialité mexicaine aurait été la bienvenue à la place du sempiternel steak frites glace ! Il est facturé 12 euros 50, ce qui me paraît assez cher par rapport aux tarifs pratiqués ailleurs. Toutefois, Le Môme ne mangeant pas encore de tels plats je ne peux pas être plus précise au niveau de la qualité ou de la quantité. J'attends vos témoignages sur ce point.




Maman-Good :

Le must : la cour intérieure ! Un endroit à Paris où manger dehors sans avoir un assaisonnement aux pots d'échappement, une conversation ponctuée par des klaxons ! Le décor est super, vous déjeunez entre des façades du 17ème siècle, avouez qu'il y a plus désagréable !
Attention, ne vous attendez pas à déguster dans un calme absolu ! En effet, sur cette très jolie cour donnent également les fenêtres des cours de danse. Selon la spécialité du cours, les musiques varient, se croisent, se heurtent. Au dessus de vos têtes se répondent : douces mélodies orientales, accords classiques ou diatoniques, percussions africaines...

Brunch : le country

Côté saveurs : nous avons testé le brunch. Il y a quatre formules possibles : le classique (oeuf, bacon, hash brown...), le nordique (bagel au saumon fumé avec cream cheese, salade), le country (steak à cheval, galettes de pommes de terre...), le Los Huevos Rancheros (des oeufs, du guacamole, quesadilla au fromage...). Chacune de ces assiettes est accompagné d'une boisson chaude (Mariage frère pour le thé) de pancakes au sirop d'érable (extra... dégusté si vite qu'on n'a pas eu le temps de prendre une photo ! ) et d'un jus de fruit frais. Petite note d'originalité au sujet de ce dernier : au traditionnel jus d'orange ou pamplemousse, vous pouvez préférer un bon jus de carotte ! Le prix est très raisonnable pour le quartier : 20 euros. Les salades, crudités ou fruits accompagnant les plats sont très frais.





Vous pouvez opter pour des plats plus typiquement mexicains comme les fajitas (18 euros), du chili (17 euros) ou de grandes salades (15 euros). La carte des cocktails est bien garnie avec une forte dominante de la tequila (8 euros sauf 5 euros pendant l'happy hour).
L'accueil concernant Mme Ma Poussette est excellent, on nous a donné une table où l'on pouvait la garer. Je me répète mais franchement dans ce lieu, le personnel se plie en quatre pour vous être agréable : vous voulez les boissons chaudes avant, après, pendant... tout est possible !


Maman-Bad :

Je regrette souvent mes choix au restaurant, ce qui me pousse très souvent à prendre toujours la même chose afin d'éviter la déception. Ce brunch n' a pas fait exception ! J'ai eu la logique suivante : nous sommes dans un restaurant mexicain, prenons le brunch mexicain. Le Pater Familias a davantage écouter son estomac qui criait famine en choisissant celui inspiré de la gastronomie américaine. Je dois vous avouer que j'ai louché sur son plat dès leur arrivée ! Dans le Los Huevos Rancheros, il y a trop d'oeufs (3 !) et mis sur la quesadilla ils lui ont enlevé tout son aspect craquant ! Le guacamole fait maison rattrape un peu l'assiette mais je suis resté sur ma faim dans tous les sens du terme. Le country et le classique sont plus appétissants et plus consistant. Le Pater Familias a particulièrement accroché avec les galettes de pommes de terre servies avec une sauce un peu relevée.

Los Huevos Rancheros

Attention pour avoir une place en terrasse le dimanche sans devoir attendre et regarder les autres manger en bavant devant leurs plats, il faut impérativement réserver.

Alors les poussettes, pour un brunch dominical original et d'un excellent rapport qualité prix, roulez jusqu'à The studio, au 41 rue du Temple dans le 4ème arrondissement. Toute la famille est bienvenue. De plus, les minis gringos peuvent se défouler dans la cour après déjeuner alors que vous terminez tranquillement votre thé et ce sans gêner les autres convives. N'oubliez pas pour digérer un petite balade digestive au Musée National d'Art Moderne à deux pas ou à travers les ruelles du quartier, vrai temple du shopping le dimanche ! Je vous laisse deviner quelle option, j'ai choisi...
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 19 octobre 2010

Graine de curieux : nouvel épisode !



C' est bientôt les vacances de la Toussaint, je vous donne quelques idées pour y survivre sur le site de Graine de curieux ! 


Je me suis beaucoup amusée à l'écrire, j'espère qu'il vous plaira.


http://www.grainedecurieux.fr/Graine-De-Parents/Partager/vacances/Pages/Vacances-de-la-Toussaint-demandez-le-programme.aspx





Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 18 octobre 2010

Clochette et l'expédition féerique

Mercredi 20 octobre, le troisième film des aventures de la fée Clochette sort en DVD. Quelques jours avant les vacances de la Toussaint pendant lesquelles il va falloir occuper les enfants pendant 10 longues journées, avouez que cela tombe bien !

L'histoire : Clochette rejoint les fées sur leur base estivale. Au cours d'une promenade, elle est faite prisonnière par une petite fille qui croit beaucoup aux fées. Elles vont apprendre à se connaître pendant que les amies de la petite fée mettent tout en oeuvre pour venir la libérer.

Grâce à Katia de Waytoblue, j'ai pu emmener les Petshop Sisters à l'avant Première de ce troisième opus sur les Champs Elysées. Elles étaient ravies avec les goodies sur les sièges... un regret la vraie fée clochette n'avait pas pu venir ! Pour compenser, Lorie, sa voix française, était là. Mais chers amis, j'ai le regret (ou pas...) de vous annoncer que Lorie est has been. Les deux petites puces n'étaient pas du tout épatées. La plus petite ne savait pas vraiment qui c'était et la seconde se rappelait vaguement l'avoir vu aux Enfoirés !
En résumé, j'étais la seule à fredonner "ta meilleure amie... " tandis que les Petshop Sisters lisaient le journal de Mickey offert, attendant patiemment que la séance commence !


Little Petshop sister (5 ans) Good  : le gros chat et la fée orange !
Elle est très forte en teasing ! Avec une telle critique, je suis persuadée que votre curiosité est piquée !
Little Petshop sister Bad : une des scènes se déroulant de nuit lui a fait un peu peur (petit sursaut). Selon elle, Clochette devrait plutôt s'occuper des fleurs au lieu d'être la reine du bricolage (comme le fait la fée orange) !
L'avis de la voisine de siège (moi !) : je peux vous assurer qu'elle a beaucoup ri, quasiment tout le temps. Et ce malgré l'absence du réhausseur qui l'a un peu contrarié avant la séance !

Big Petshop sister (9 ans) Good : elle a beaucoup aimé, en particulier les scènes sur l'eau... et aussi le gros chat ! Vous mourrez d'envie de le voir ce gros chat, n'est-ce pas ?
Pas de Bad de ce côté.
L'avis de la voisine de siège (toujours moi !) : peut-être un peu grande pour savourer pleinement les effets comiques, mais elle ne s'est pas ennuyée une minute. Je lui ai demandé si elle conseillerait le film a ses copines. Réponse affirmative,  à l'exception de celles qui n'aiment plus les dessins animés, cela va de soit !

Maman-Good : je l'avoue, j'avais des a priori sur un film dérivé sur Clochette. Dans mon esprit réac, Clochette elle doit vivre ses aventures avec Peter Pan, il faut des pirates, un crocodile, un crochet et Monsieur Mouche !
En définitive, j'ai eu plutôt une bonne surprise. Clochette ne s'en sort pas mal toute seule, émancipation réussie ! Toujours aussi espiègle, sa jalousie n'est plus mentionnée. Elle devient une vraie héroïne et quitte un second rôle plus ingrat.
Dans ce film, les relations entre les différents personnages que ce soit à propos de l'amitié ou des relations père/ filles sont traitées assez finement. Petit bémol sur l'inexistance de la mère qui reste inexpliquée (ou peut-être ai-je manqué d'attention un instant...) et dans les films je n'aime pas ne pas savoir !
Ce film est très esthétique, par exemple les couleurs des fleurs et des paysages sont magnifiques, très détaillés. Les prouesses techniques parviennent à recréer une atmosphère onirique où chacun se plait alors à croire à l'existence des fées, ne serait-ce qu'un instant.
Côté scénario, tout est plutôt bien ficelé, sans être passionnée je ne me suis pas ennuyée. Les puristes se réjouiront des allusions à Peter Pan.

Maman-Bad : ce film d'animation n'a pas la double lecture que peuvent avoir certains autres comme Shrek ou Toy Story.

Alors les poussettes, Clochette et l'expédition féerique est un bon film à se procurer pour occuper les après-midi froides de l'hiver. L'été de Clochette saura vous réchauffer. Pas d'inquiétude pour ceux qui on raté les deux premiers épisodes, la compréhension de celui-ci n'en est nullement gênée... seul souci à prévoir, tout de suite après le mot fin vous risquez d'entendre une petit voix vous murmurer : dis Maman/Papa, on pourra les voir quand les autres aventures de Clochette ? ou pour ceux à qui vous aurez réussi à le cacher : dis Maman/Papa, demain on pourra le regarder encore Clochette ?

Je vous laisse patienter jusqu'à mercredi avec la bande annonce.

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 14 octobre 2010

A L' Atelier Si Petit : de l'aiguille au cintre, il n'y a qu'un escalier !

Le dimanche, j'aime emmener Mme Ma Poussette se promener dans le Marais. Les voitures ne s'aventurent pas trop dans ces charmantes ruelles, j'ai donc tout le loisir à zigzaguer, changer de trottoirs, flâner dans les règles de l'art. Les boutiques sont ouvertes et mes enseignes préférées y sont regroupées. Parmi elles, se cachent une petite caverne d'Ali Baba pour les loulous : L'Atelier Si Petit.





Maman-Good :

Ce petit magasin est le second point de vente de la marque Si Petit. Cette dernière a pour spécificité de ne proposer que des vêtements pour enfants de 0 à 12 ans designés, fabriqués et vendus à Paris. Les tissus utilisés ne sont que douceur : dominance de laine polaire, associée au coton, lin et bambou.

Au dessus de la boutique  dans la mezzanine où se trouve l'atelier. Vous pouvez y rencontrer la couturière qui s'affaire à réaliser les charmantes créations que vous ne résisterez pas à acheter en bas. Aucun doute ici sur les circonstances de productions ! Cette proximité est fort sympathique.

La boutique est décorée avec goût grâce aux vêtements eux-mêmes, certains sur de charmantes étagères, d'autres suspendus. Mme Ma Poussette peut stationner dans l'entrée, Le Môme bien endormi à l'intérieur me laissant le temps de découvrir. Je dois avouer que j'ai fait de gros progrès d'organisation en ce qui concerne le duo : sieste de bébé ; shopping de Maman !

La collection d'hiver est très alléchante et aidera à coup sûr vos petits bouts à affronter l'hiver. Honnêtement comment attraper froid avec des bonnets et des moufles (22 euros) aussi mimi que ça ? Les couleurs sont superbes et coloreront les journées grises : framboise, menthe, gris persan...



Pour les bébés, vous craquerez sur les kimonos (75 euros) : des dors bien revisités avec des noeuds à la place des pressions où les bébés pourront se blottir, bien au chaud. Pour les plus grands, les chapeaux et les manteaux sont très originaux. Dans la catégorie, cela ne sert à rien mais c'est trop craquant : les petits animaux tout doux notamment les souris !
Pour les plus difficiles, qui veulent tel modèle, mais en telle couleur... c'est à dire les pénibles... pas de problème, la boutique propose du sur mesure ! C'est l'avantage d'avoir l'atelier au dessus !


Maman-Bad :

Les prix ne sont pas vraiment bons marchés. Toutefois compte tenu de la qualité et de l'originalité ils n'ont rien de choquant.
Leur site internet est joli mais pas très fonctionnel. Si je comprends que la vente à distance soit un peu compliqué à mettre en place pour des raisons de production, on n'y trouve reproduit que quelques modèles photographiés sans vraies légendes. Quid des matières utilisées, des tailles proposées et des prix ? Par conséquent, je vous conseille vivement de vous rendre sur place. Et après avoir habillé les petits, n'oubliez pas au bout de la même rue, il y a Maje...

Alors, les poussettes, roulez jusqu' à l'Atelier Si Petit au 23, rue des Blancs Manteaux dans le 4ème arrondissement (la seconde boutique est au 9, rue Birague dans le même arrondissement). Adresse à ne pas manquer pour de jolis cadeaux de naissance ou autres présents. Attention à vos porte-monnaie, bourses, cartes bleues, chéquiers, lettres de changes, virements bancaires... la tentation est grande mais comme disait Oscar Wilde : "le meilleure moyen de se délivrer d'une tentation est d'y céder" : bon shopping !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 12 octobre 2010

Une pièce à boire sans modération : Soupes de couleurs !

Le Môme a brûlé les sièges des planches pour la première fois hier !
Nous avons découvert un lieu que nous ne sommes pas prêts de laisser tomber, de futurs rendez-vous sont déjà pris ! L'Actéon. Il s'agit d'un théâtre qui propose une large sélection de pièces jeune public... même les très jeunes puisqu'il s'y joue des spectacles adaptés aux petits de 1 an !
Le baptême théâtral du Môme a eu lieu avec Soupes de couleurs, jouée par la compagnie Délicieuse Vinaigrette. Cette pièce est proposée pour les enfants âgés de 1 à 5 ans. Un jardinier doit aider le génie des couleurs à retrouver ses couleurs en lui préparant de bonnes soupes de légumes.


BB-Good :

Le lieu : un petit théâtre vraiment très accueillant pour les petits : coin lecture et petits jouets. Il y a même un square en face pour se défouler avant ou après la représentation !
Pour accéder à la salle, un petit couloir exigü mais avec beaucoup de charme et qui augmente l'excitation et l'impatience !

Je dois vous avouer que je n'en menais pas large : sera t-il sage ? comment réagira t-il au noir ? aux réactions des autres petits ? Est-ce qu'il comprendra ou voudra t-il jouer avec mes clés ? Ai-je éteint mon portable ? (je suis du genre à vérifier trois fois...)
J'ai pris toutes les précautions : une bonne place pour qu'il voit bien, une installation confortable sur mes cuisses bien rembourrées... une possibilité de retrait rapide et efficace, c'est à dire sans demander mille fois pardon avec le petit dans mes bras s'agitant !!

J'ai l'immense fierté, la joie ultime de vous annoncer que tout s'est merveilleusement bien passé ! Il est resté scotché, réactif les yeux suivant tout ce qui se passait.
J'en tire deux conclusions : premièrement mon fils est exceptionnel ! Mais ça, vous et moi le savions déjà !
Deuxièmement le spectacle est très bien fait !
Dans cette pièce il y a tout pour séduire les petits : jeux de marionnettes, de lumières et de couleurs, petites chansonnettes, effets comiques...
Le Môme a été particulièrement fan des bruitages et du petit lapin ! Les plus grands ont préféré participer, répondre aux questions des acteurs. J'ai ainsi découvert que la semoule, les poissons rouges sont des légumes reconnus !

BB-Bad :

A la sortie petite surprise finale,  une bonne idée mais qui n' a pas plu au Môme, très difficile sur ce coup, car les autres enfants ont apprécié ! Je vous laisse aller voir par vous même.




Maman-Good :

Ce théâtre est très accueillant.
Ambiance typiquement parisienne par la petite taille et les sièges inconfortables... les petits doivent s'habituer jeunes à apprécier les pièces dans ces conditions !
Mme Ma Poussette et ses compagnes ont un petit coin qui leur est réservé.

L'accueil est très aimable et on se sent très bien.

Côté prix, les places sont à 8 euros. Il existe des cartes de 10 entrées pour 50 euros, vous pouvez utiliser dans ce cas un maximum de quatre places par séance.

Au sujet de la pièce. Elle s'adresse en premier lieu aux enfants. je ne me suis pas du tout ennuyée mais j'avoue avoir été autant passionnée par ce qui se passait sur scène que par l'observation des réactions du Môme. Finalement, j'étais moins concentrée que lui !
Côté décor et costume, on est loin de Mogador mais ils sont au service de l'histoire. Les couleurs et la mise en scène captent sans difficulté l'attention des enfants. En conclusion tout fonctionne bien et pour cela, connaissant un peu les moyens de financements des compagnies et des théâtres en règle générale : j' applaudis des deux mains !

Maman-bad :

Pour les petits même de 5 ans je ne suis pas sûre que le concept de légumes transgéniques soit vraiment à leur portée surtout qu'il est traité assez rapidement. Il me semble que l'intérêt de manger des légumes aurait suffit comme trame. Toutefois une petite leçon d'écologie, de développement durable cela ne peut pas faire de mal, non ?


Alors les poussettes, on roule jusqu'au théâtre de l'Actéon au 11, rue du Général Blaise dans le 11ème arrondissement pour entendre frapper les trois coups. Il y a des représentations tous les jours pendant les vacances de la Toussaint. Soupes de couleurs attend vos petits pour les sensibiliser aux bienfaits des légumes mais surtout pour leur faire découvrir que le théâtre est un lieu plein de richesses, source de plaisirs.  Après les paris sont ouverts : à la sortie vous demanderont-ils de manger plus de légumes ou de retourner voir de tels spectacles plus souvent ?

Personnellement, je reste persuadée que la culture c'est comme la confiture, un jour ou l'autre bébé met le doigt dedans ! Et il n'y a pas à dire les deux sont tellement bons qu'il n'est jamais trop tôt !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 8 octobre 2010

Des ruisseaux font les grandes amitiés

      L'équipe du magazine My Egg a invité des mamans et papas poules et des poussins pour un après-midi caquetage ! Grâce à cette rencontre, j'ai découvert un lieu magique : les jardins des ruisseaux. Un vrai paradis de verdure au coeur d'un quartier bouillonnant autour du marché aux puces.

Pour la petite histoire, lorsque le lieu a cessé d'être utilisé pour les chemins de fer, il a commencé à se transformer en décharge publique. Les habitants du quartier se sont mobilisés pour en faire des jardins partagés. Beaucoup d'écoles ont leur petit lopin mais également quelques particuliers.




BB-Good :

Un vrai voyage à la campagne pour nos petits citadins ! A la frontière de la capitale, dans ce petit espace, les plants de tomates font la fête des voisins avec le basilic et le persil !  De jolies fleurs cotoîent des plantes pleine de panache... je ne vous donne pas de noms car mis à part les roses et les orchidées... (en résumé les variétés qui peuvent s'offrir...), je ne suis pas vraiment capable de reconnaître les différentes variétés.
En résumé, voici un lieu qui expliquera à vos petits que les salades ne poussent pas chez Leclerc, et les fleurs chez Monceau ! Une excellente sensibilisation aux problématiques environnementales : gestion de l'eau, biodiversité, écosystème...
A l'extrémité se trouve une culture toute autre : des ruches. L'association qui gère ces jardins, se charge de récolter le miel produit ici. Excellente observation pour les petits.

Pour être francs à l'occasion de la journée organisée par My Egg, les enfant ont surtout attribués des bons points : à l'atelier de confection de légumes en pâte à sel dirigé par Swan (petit poussin magnifique de Fanny) et au super jeu d'assemblage en bois de Miller Goodman où l'on a vu une quantité de visages surprenants se créer. Mais ils se sont également attelés avec ardeur à explorer la voie ferrée ouverte pour l'occasion ! Un interdit qui devenait permis et tous ont bien compris qu'une telle opportunité ne se représenterait peut-être pas de si tôt !




BB-Bad :

Cet endroit est surtout dédié aux plantations, il manque peut-être un petit espace vert sur lesquels les titi parisiens pourraient s'amuser et poser leurs petits pieds.


Maman-Good :

Cette rencontre avait lieu lors d'une fête spéciale en l'honneur du lieu. Nous nous sommes régalés et réchauffés grâce à un délicieux repas chaud composé d'épaule de mouton, de spécialités ceylanaises et de pâtisseries orientales accompagnées d'un thé à la menthe. En parallèle également quelques animations comme un concert de musique du monde fort sympathique.
L'équipe de My Egg était de la partie, j'ai pu me décontracter grâce à un massage shiastu épatant. Nous nous avons découverts les Regents Park : des biscuits anglais fondants à souhait... je ne sais pas qui de nous trois en a mangé le plus ! Le Môme en a réclamé par des cris on ne peut plus explicites ! Gourmand comme ses parents celui là !

Toutefois, l'équipe My Egg n'est pas là tous les dimanches... et même si c'est bien dommage, soyez persuadé que malgré leur absence, le lieu vaut le détour.
Vous y respirerez une vraie bouffée d'oxygène. Il y a de nombreuses tables qui en font une destination idéale pour les pique-niques en famille. De plus, pour les zéros pointés de mon style en botanique, voilà un endroit qui vous permettra de rattraper un peu vos lacunes !
A noter que l'exploitation de ces jardins respecte à la lettre la charte La Main verte et par conséquent toutes les directives écologiques qu'elle contient : récupération de l'eau de pluie, pas de produits phytosanitaires...






Maman-Bad :

Comme tous les moqueurs l'avaient deviné lors de la rencontre... l'aspect négatif de cet endroit était très facile à deviner : les escaliers ! Attention il ne s'agit pas de deux ou trois marches... non là vous aurez droit à THE escalier avec les risques de glissade et tout... Bon courage et si vous êtes seul prévoyez le porte bébé, c'est plus sûr !
Enfin un Bad personnel pour la rencontre, ce jour là j'ai raté La Poule Pondeuse dont j'aime beaucoup le blog ! Je ne passe pas une journée sans me répeter sa maxime :
"Avant j'avais des principes, maintenant j'ai des enfants".
 Maudite pluie sans laquelle nous serions restés plus longtemps !



Alors les poussettes, roulez jusqu'aux Jardins des Ruisseaux, porte de Clignancourt, allez admirer les parterres organisés des uns et freestyle des autres... avant de peut-être adhérer à l'association et créer le vôtre !
Profitez du beau temps annoncé ce week-end pour sortir une dernière fois la nappe de pique-nique, la gourde, les sandwiches... invitez vos amis et partagez un moment champêtre dans un oasis au coeur du 18ème arrondissement.
Lors de cette après-midi, nous y avions retrouvé les nôtres : Oum, Marjolimaman et son petit Kouign Amann courant sous la pluie en parfait petit breton... découvert de nouveaux : La poule de noeuf, Frédérique avec son magnifique Benjamin et ses converses top fashion en provenance directe de London... et  Fanny, notre hôtesse d'exception et sa famille à l'enthousiasme si communicatif (à l'exception d'Enzo qu'on espère rétabli).
      Et pour tout ceux qu'on a raté, qui n'ont pas pu se libérer, nous vous donnons rendez-vous à la prochaine rencontre My Egg qui sera bien entendu annoncée sur ce blog !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 1 octobre 2010

A l' automne, pluie de nouveautés au Poussette Café

Le poussette café s’est refait une beauté pendant les vacances afin de résoudre l’un de ses plus gros problèmes : la place.

Victime de son succès, l’augmentation du nombre de tables était bienvenue.

L’espace restauration s’est agrandit sans pour autant dénaturer le lieu, où l’univers d’ Annelore Parrot enchante les murs et les étagères, les doudous envahissent discrètement la vitrine.
Les petits n’ont toujours pas accès aux produits (ce qui évite une surveillance à la CIA). Tout est en hauteur mis à part les écharpes mais comme chacun sait une écharpe ne risque pas de se casser si elle tombe malencontreusement par terre.
Une seule faille à cette nouvelle organisation : le petit placard rempli de livres. Le Môme l’a découvert et c’est devenu le principal intérêt du lieu selon lui ! Mais bon les placards sont l’une de ses passions surtout quand il s’agit de les vider, surtout que là bas il est content : personne ne dit un gros NON quand il fait ça !





Toutefois le Poussette café ne se contente pas d’améliorer son apparence !

Dorénavant Laurence vous attend le dimanche de 11 heures à 15 heures pour un « brunch avec ton doudou » ! (Sur réservation uniquement).

Au menu des parents : boissons chaudes et jus d’orange, des viennoiseries, une assiette salée gourmande et un dessert pour 23 euros et pour les petits ogres, jus d’orange toujours frais, viennoiserie, assiette salée enfant, compote ou mousse au chocolat pour 11 euros.

Pour faciliter votre digestion, les petits sont pris en charge par un animateur de 13 à 14 heures. Cette semaine Nico et ses ballons attendent les enfants pour un moment magique mêlé de contes, d’humour  et de sculptures ballonesques ! Ces ateliers sont conseillés aux bambins de plus de deux ans mais si les plus jeunes sont intéressés ils sont les bienvenus. Et pendant ce temps là, je vous en prie, dégustez votre thé et votre petit café, c’est dimanche après tout !


Du côté des ateliers : deux nouveautés qui vont beaucoup plaire aux mamans.

Vous allez pouvoir apprendre à confectionner vos propres cosmétiques pour vous et bébé bien sûr… et bien oui on est au Poussette Café tout de même ! Le tout avec des matières naturelles et bio !
Enfin pour combattre la grisaille et votre humeur maussade du mois d’octobre, vous pouvez réserver pour un petit massage amma et faire le plein d’énergie. Bébé n’est pas en reste puisque les ateliers de massages pour lui ont également repris !





Au chapitre shopping, attention, attention … !! Les tentations sont nombreuses et mon porte-monnaie a tendance à blêmir lorsque je pousse la porte. Le rayon jouets en bois a fait le plein de nouveautés. J’y ai trouvé un super hochet grelot, tout beau tout rond pour Cousin Dodo (surnom dû à l’île paradisiaque dans laquelle il vit…) né dernièrement. De plus comme je suis une Maman super organisée et prévoyante et pas du tout parce que je suis archi influencée par les annonceurs… j’ai déjà repéré ce super jouet pour le noël du Môme : une pêche à la ligne avec un système d’aimants trop joli.
Les collections de vêtements sont adorables mais comme nous sommes au chapitre « La marche » (je suis trop fière de mon fils qui est dorénavant bipède !!!!) j’y ai dégoté une paire de chaussons bien stable et tout à fait craquante pour mon champion à deux pattes !





A noter une info de dernière minute, à l’occasion de la journée du portage le 7 octobre une conférence est organisée sur ce sujet, animée par Cécile Corset auteur de Porter son bébé (participation libre).





Alors, les poussettes, roulez vite découvrir toutes ces nouveautés.

Et sachez aussi que vous pouvez avoir aussi le Poussette café pour vous tout seul ! Certes il est très sympa de rencontrer d’autres parents, d’admirer leurs rejetons, de parler tétés, couches et dents qui poussent… d’ailleurs cet endroit c’est aussi pour ça qu’on l’aime !



Mais si vous voulez faire votre asocial et réserver ce lieu pour vous et votre bande de potes ou plutôt les potes de loulou c’est possible ! Il suffit de demander ! Si l’équation à laquelle vous êtes confrontés est la suivante : 10 parents, presqu’autant d’enfants, des poussettes à gogos, des envies irrésistibles de gâteau au chocolat, des bonbons, le droit de crier, chouiner, se balader entre les tables… vous avez la solution : privatisez un dimanche après-midi le Poussette café ! Testé et approuvé !
Rendez-vous sur Hellocoton !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails